En direct

Marnes-la-Coquette Un mur anti-bruit sur l'A13

PAUL PHILIPPART |  le 05/12/1997  |  SantéTechniqueEnvironnementHauts-de-SeineFrance entière

Le chantier du mur anti-bruit de Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine) sur l'A13 est terminé depuis la mi-novembre. Il s'étend sur 1,235 km, en amont de l'échangeur de Vaucresson dans le sens Paris-province, aux abords du domaine de la Marche. D'une hauteur variant de 3 m à 4,80 m, il est, à certains endroits, constitué d'un soubassement en béton léger à billes d'argile (réfléchissant) accompagné d'une rehausse de bois absorbant et, à d'autres, composé uniquement des panneaux de bois absorbant maintenus grâce à des pieux forés. « Nous avons voulu construire un ouvrage se rapprochant des murs des propriétés que l'on voit dans cette contrée de l'ouest francilien », indique Jacques Tavernier, directeur départemental de l'Equipement des Hauts-de-Seine.

Ce mur anti-bruit permet une baisse du niveau sonore de 8 à 10 décibels. Cinq ans ont été nécessaires pour le mener à bien : lancé en 1992, le bouclage financier n'est intervenu qu'en janvier 1997. D'un montant de 17 millions de francs, il est financé à hauteur de 70 % par la région et 30 % par l'Etat.

D'autres projets de murs antibruit sont prévus dans les Hauts-de-Seine. Les élus de Vaucresson devraient demander le même dispositif que celui qui vient d'être réalisé à Marnes-la-Coquette mais de l'autre côté de l'échangeur. Des écrans en métachrilate seront prochainement installés sur le viaduc de Saint-Cloud (A13). Les travaux, d'un coût de 20 millions, devraient démarrer à l'été 1998. A Châtenay-Malabry, sur l'A86, en aval du demi-diffuseur (à la limite du demi-diffuseur), deux opérations sont programmées : l'une sera réalisée en 1998 (13 millions) et l'autre en 1999 (10 millions). A Villeneuve-la-Garenne, toujours sur l'A86, entre l'A15 et la Seine, où la chaussée sera temporairement élargie pendant la durée de la coupe du monde de football, un mur anti-bruit viendra compléter le dispositif existant sur la partie est (7 à 8 millions).

Des opérations sont également à l'étude : au Petit Clamart, à la Défense et à Gennevilliers, dans la cadre de l'élargissement de l'A86 et pourraient être inscrites dans le prochain contrat de plan Etat-région. Par ailleurs, la DDE des Hauts-de-Seine réalise actuellement un classement acoustique des voies routières ( + de 5 000 véhicules/jour) et ferrées afin d'inscrire des prescriptions dans les POS dans le but d'exiger un certain niveau d'isolation acoustique dans les logements. Une des conséquences de la loi sur le bruit.

DESSIN : Des écrans anti-bruit seront aussi installés sur le viaduc de Saint-Cloud.

Commentaires

Marnes-la-Coquette Un mur anti-bruit sur l'A13

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX