Markilux : un C.A. en hausse de 25 M€ malgré la pandémie
L’équipe dirigeante de Markilux, de gauche à droite : Klaus Wuchner, gérant Ventes et Marketing, Christiane Berning, responsable du service Marketing et Business Development, Heike Reinermann, responsable des Ressources humaines, et Michael Gerling, gérant Service Technique et Production. - © berndhempen fotoundvideografie eichenallee 19 49828 Lagecopyright markilux

Markilux : un C.A. en hausse de 25 M€ malgré la pandémie

Véronique Cottier  |  le 09/02/2021  |  Protections solairesEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Stores et fermetures
Protections solaires
Europe
Valider

Pour le spécialiste allemand des stores, présent à l’international, l’exercice 2020 a forcément été impacté par la pandémie. Néanmoins,
il enregistre une hausse de son chiffre d’affaires de 25 M€ (à 122 M€) par rapport à l’exercice précédent.

Markilux, le fabricant allemand de protections solaires, n’a pas échappé
aux effets du coronavirus sur l’économie et a dû s’adapter aux évolutions des mesures sanitaires outre-Rhin, mais aussi dans les pays voisins
où l’entreprise est présente. Sur le plan des ressources humaines,
de l’organisation et de la logistique, les premiers mois de la pandémie ont été un véritable tour de force. Il a fallu adapter la production, généraliser le télétravail pour les postes pouvant travailler à distance et mobiliser ses clients finaux. À la fin de l’année, l’entreprise enregistrait malgré tout une hausse estimée à 25 M€ de son chiffre d’affaires par rapport à l’exercice 2019,  pour un total annuel à 122 M€.

Tout réorganiser en une semaine

Comme beaucoup d’entreprise de la filière, 2020 avait plutôt bien démarré. Mais dès la mi-mars, il a fallu tout remettre en question, à commencer
par la production sur le site d’Emsdetten, au nord-ouest de l’Allemagne.
« Les ventes et l’ordonnancement ont d’abord été mis à rude épreuve pour assurer le flux des marchandises lors de l’interruption des chaînes d’approvisionnement. Au printemps 2020, nous avons dû passer l’ensemble de la production au système des trois-huit en l’espace d’une semaine,
tout en maintenant une distance physique entre les collaborateurs »,
explique Michael Gerling, gérant Service technique et Production.
Toutefois, le personnel a réagi avec flexibilité, tandis que la direction
et les représentants du personnel ont collaboré pour la mise en place
de la nouvelle organisation. « La collaboration au sein de l’entreprise a remarquablement fonctionné, ce qui nous a permis de bien gérer la crise
de l’année 2020 »,
poursuit Michael Gerling. La numérisation et l’automatisation de nombreux processus de production et de logistique ont été un atout non négligeable.

Le réseau de partenaires mobilisé

Réagir de manière adaptée à une situation aussi imprévisible a pourtant été un vrai défi pour l’entreprise, d’autant qu’il lui a fallu également composer avec les mesures prises dans les pays étrangers où elle est présente, tout en gérant les fluctuations du marché intérieur. « Les confinements décidés à l’étranger se sont traduits par une forte baisse des commandes en début d’année. Même en Allemagne, les clients finaux ont fait preuve
de réserve dans leurs habitudes d’achat »,
note Klaus Wuchner, gérant Ventes et Marketing. Toutefois, la “distanciation sociale” et l'utilisation de techniques de communication mobiles ont permis de continuer le montage des stores. « Notre réseau de partenaires spécialisés a donc été,
et demeure, l’un des facteurs de réussite dans la crise »,
ajoute Klaus Wuchner. Durant les premiers mois de crise, les équipes ont communiqué essentiellement par vidéoconférence ou par téléphone. Une mobilisation qui a payé puisqu’à partir de mai, les ventes ont redémarré sur les chapeaux de roues, jusqu’à dépasser rapidement le chiffre d’affaires des mois de l’année précédente.

Les ressources humaines sur le pont

Les fluctuations d’activité ont également demandé une forte mobilisation du service RH. « Nous avons dû embaucher plus de 300 travailleurs externes pour faire face à la forte fluctuation de rendement de la production et à l’augmentation spectaculaire des commandes. Cela a vraiment été un tour de force logistique », déclare Heike Reinermann, responsable des ressources humaines chez Markilux. En effet, comme en France,
le télétravail et le fait de passer ses vacances à la maison ont permis à beaucoup de gens de prendre conscience de l’importance d’une protection solaire efficace. Christiane Berning, responsable du service Marketing et Business Development, affirme que pendant le confinement, le contact numérique et téléphonique avec les consommateur était à un niveau maximal. « Durant cette période, notre personnel des salles d’exposition a transmis les contacts à nos partenaires revendeurs. Ils ont donc été pour nous un soutien essentiel. Ce n’est qu’à partir de l’été que nous avons pu reprendre une activité de conseil dans nos salles d’exposition en respectant une distance physique », explique-t-elle.

Les “Ombrages grande surface” plus touchés

Au niveau du marché, les effets de la pandémie se sont surtout fait ressentir au niveau des activités internationales de Markilux, avec toutefois un redressement pendant l’été. Cependant, le segment “Ombrage de grandes surfaces” a enregistré le recul le plus important en raison
de la durée du confinement dans le secteur de la restauration.
« Les ventes se sont stabilisées car l’activité plein air n’a jamais été aussi importante qu’actuellement pour les établissements gastronomiques », poursuit Christiane Berning, (NDLR : les restaurants ne sont pas fermés partout en Europe...). Elle explique également la reprise rapide des commandes par la mise en place rapide d’une “campagne de distanciation sociale”. « Nos relations avec les clients ainsi que nos campagnes marketing et publicitaires sont devenues encore plus numériques », souligne-t-elle. Le nouveau configurateur de produits comme le configurateur de toiles sur le site Internet de Markilux ou l’application de réalité augmentée ont d’ailleurs constitué des outils d’accompagnement importants. « Le client final peut les utiliser en ligne pour effectuer une configuration rapide et intuitive du store de son choix. Le traitement des commandes s’en trouve simplifié pour le commerce spécialisé, ce qui s’est révélé très utile dans la situation actuelle. »

Tirer profit de l’intérêt pour la maison et le jardin

Au final, Klaus Wuchner et Michael Gerling, co-gérants de Markilux, s’accordent sur le fait que l’entreprise a bien géré la pandémie grâce à la forte implication de ses collaborateurs et à la bonne coopération établie avec les clients et ses fournisseurs. En 2021, tous deux souhaitent également tirer profit de la tendance positive en matière d’investissements pour la maison et le jardin : « cette année, nous allons à nouveau proposer au client final des produits et des améliorations de produits intéressants pour répondre à son intérêt pour une maison bien agencée. Nous présenterons ces nouveautés à l’occasion du salon “R+T digital” », déclare Klaus Wuchner. Michael Gerling ajoute que l’entreprise souhaite accentuer davantage l’expansion des processus numériques et automatisés. Les investissements réalisés au cours des années passées se sont avérés profitables et les dirigeants Markilux envisagent l’avenir avec confiance, même si la situation économique reste difficile à évaluer pour 2021 car les entreprises doivent composer avec le coronavirus et ses courbes variables. 

 

Commentaires

Markilux : un C.A. en hausse de 25 M€ malgré la pandémie

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Traité d'évaluation des fonds de commerce

Traité d'évaluation des fonds de commerce

Date de parution : 02/2021

Voir

Guide de la flexibilité de l'organisation et de l'environnement de travail

Guide de la flexibilité de l'organisation et de l'environnement de travail

Date de parution : 02/2021

Voir

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Date de parution : 02/2021

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil