En direct

MARIE-PIERRE GRAMAGLIA, conseillère de gouvernement pour l’équipement, l’environnement et l’urbanisme

 |  le 22/11/2013  |  Collectivités localesPrincipauté de MonacoEtat

Monaco doit réaliser environ 350 000 m² de surface de plancher tous les dix ans. Face à l’exiguïté du territoire, quatre options sont possibles : construire plus haut, faire du renouvellement urbain, utiliser les derniers espaces non construits ou encore s’étendre en mer comme cela a été fait à Fontvieille et le sera à nouveau, à partir de 2015, dans la zone du Portier. Le choix a été fait de conjuguer ces différentes possibilités d’urbanisation, avec des projets axés sur le développement durable et le respect de l’environnement.

PHOTO - 759446.BR.jpg
PHOTO - 759446.BR.jpg

Cet article fait parti du dossier

Focus territoires Monaco

Commentaires

MARIE-PIERRE GRAMAGLIA, conseillère de gouvernement pour l’équipement, l’environnement et l’urbanisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur