En direct

Mariage d’amour pour BTP Consultants et Nextiim
Créée par Nextiim, la plateforme Sextant permet le pilotage des GTB. - © Sextant/Nextiim
Stratégie d'entreprise

Mariage d’amour pour BTP Consultants et Nextiim

 Julie Nicolas |  le 30/11/2021  |  GTBGTCFrance Exploitation et maintenanceFoncière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment connecté
GTB
GTC
France
Exploitation et maintenance
Foncière
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Spécialiste du contrôle technique et de la certification des ouvrages, le groupe BTP Consultants vient d’acquérir la société Nextiim. Ce rachat lui permet de prendre pieds dans un nouveau métier : l’exploitation maintenance.

Roland Le Roux, président du Groupe BTP Consultants l’annonçait lors de sa prise de fonction en début d’année 2021 : le chiffre d’affaires passera de 60 à 100 millions d’euros en 2025 et les pistes pour atteindre cet objectif reposent notamment sur les acquisitions d’entreprises et de nouvelles activités.

Le rachat de la société Envi’Energie Conseils début octobre s’inscrivait déjà dans cette logique. Celui des deux  sociétés Nextiim et Emovision, qui vont fusionner sous l’entité Nextiim, montre que le groupe poursuit activement dans cette voie.

« Nous ajoutons une nouvelle corde à notre arc avec l’exploitation/maintenance dans le secteur tertiaire », précise Roland Le Roux à propos de cette récente acquisition. « Nous voulons faire gagner nos clients en productivité dans une période où les défis sont nombreux puisqu’il s’agit à la fois de réduire les émissions de CO2 et de gagner en efficacité dans le pilotage des bâtiments », poursuit-il.

Le dirigeant identifie trois principaux leviers réglementaires qui incitent fortement les maîtres d’ouvrage à gagner en sobriété comme en efficacité : le décret tertiaire, mais aussi le décret BACS (Voir encadré ci-dessous) et les certificats d’économie d’énergie.

 

Créer un jumeau numérique temps réel de l’ouvrage

 

Le rachat de Nextiim, qui cumule les casquettes d’intégrateur de systèmes de gestion technique des bâtiments (GTB) et de pilotage via sa plateforme Sextant doit justement permettre de proposer des services adaptés aux gestionnaires de patrimoine, mais aussi aux propriétaires et aux exploitants.

« Notre objectif est de mettre au point un jumeau numérique temps réel du bâtiment », commence Yann Jobert, qui devient président de la filiale Nextiim. « Ce jumeau numérique agrège les données issues de quatre systèmes distincts : le Building information modeling (BIM), la GTB, la GED (gestion électronique documentaire) et la Gestion/maintenance appliquée par ordinateur (GMAO). Des lignes numériques qui ne se croisent jamais dans la plupart des situations », détaille-t-il.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Mariage d’amour pour BTP Consultants et Nextiim

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil