Marchés publics : comment apprécier les niveaux minimaux de capacité ?

Les rubriques relatives aux niveaux minimaux de capacité figurant dans les avis d'appel public à la concurrence du BOAMP et du JOUE doivent-elles être obligatoirement renseignées sous peine de vicier la procédure de passation des marchés publics ?

Partager
Marchés publics : comment apprécier les niveaux minimaux de capacité ?
Niveaux minimaux de capacité

Telle est la question posée par Jean-Claude Carle, sénateur de Haute-Savoie, à la ministre de l'Economie.

Réponse du ministère : "aux termes de l'article 45 du Code des marchés publics, "lorsque le pouvoir adjudicateur décide de fixer des niveaux minimaux de capacité, il ne peut être exigé des candidats que des niveaux minimaux de capacité liés et proportionnés à l'objet du marché."

Mettant fin à une divergence d'interprétation entre les tribunaux administratifs, le Conseil d'État a jugé que si les dispositions du Code des marchés publics "font obligation au pouvoir adjudicateur de contrôler les garanties professionnelles, techniques et financières des candidats à l'attribution d'un marché public au vu des documents ou renseignements demandés à cet effet dans les avis d'appel public à la concurrence ou dans le règlement de consultation dans le cas de procédures dispensées de l'envoi de tels avis, le pouvoir adjudicateur n'est en revanche pas tenu de préciser dans les avis d'appel public à la concurrence des niveaux minimaux de capacités professionnelles, techniques et financières exigés des candidats" (CE, 8 août 2008, Région de Bourgogne; CE, 8 août 2008, commune de Nanterre ; CE, 8 août 2008, centre hospitalier Edmond-Garcin).

Le pouvoir adjudicateur a ainsi le choix entre deux méthodes pour apprécier les candidatures.

S'il n'exige pas de niveaux minimaux de capacités, il se limite à demander les documents et renseignements énumérés par l'article 45 complété par l'arrêté d'application du 28 août 2006 fixant la liste des renseignements et des documents pouvant être demandés aux candidats aux marchés passés par les pouvoirs adjudicateurs. Il peut demander, par exemple, la production d'une déclaration appropriée de banques qui a pour but de démontrer la crédibilité financière du candidat ou une liste des travaux exécutés au cours des dernières années ou encore une déclaration indiquant les effectifs moyens annuels du candidat. De tels éléments seront appréciés par le pouvoir adjudicateur indépendamment de toute exigence minimale.

S'il estime nécessaire de demander des niveaux minimaux de capacité, il doit proportionner ses exigences à l'objet du marché. Par exemple, le pouvoir adjudicateur pourra fixer un niveau minimal de chiffres d'affaires ou, s'agissant des effectifs, un niveau minimum en termes d'études et de qualification professionnelle ou un nombre minimum de personnels employés. Les candidats qui ne satisferont pas à ces niveaux minimaux seront éliminés.


Conformément à l'article 45 du code des marchés publics, ces niveaux minimaux de capacité doivent alors figurer dans l'avis d'appel public à la concurrence ou, pour les consultations dispensées d'un tel avis, dans le règlement de la consultation et ce, afin de respecter le principe de transparence des procédures fixé à l'article 1er du code précité."

Pour retrouver cette réponse ministérielle, cliquez-ici

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil