En direct

Marchés publics : comment apprécier les niveaux minimaux de capacité ?
Niveaux minimaux de capacité - © © DR

Marchés publics : comment apprécier les niveaux minimaux de capacité ?

EC |  le 26/01/2010  |  Réglementation

Les rubriques relatives aux niveaux minimaux de capacité figurant dans les avis d'appel public à la concurrence du BOAMP et du JOUE doivent-elles être obligatoirement renseignées sous peine de vicier la procédure de passation des marchés publics ?

Telle est la question posée par Jean-Claude Carle, sénateur de Haute-Savoie, à la ministre de l'Economie.

Réponse du ministère : "aux termes de l'article 45 du Code des marchés publics, "lorsque le pouvoir adjudicateur décide de fixer des niveaux minimaux de capacité, il ne peut être exigé des candidats que des niveaux minimaux de capacité liés et proportionnés à l'objet du marché."

Mettant fin à une divergence d'interprétation entre les tribunaux administratifs, le Conseil d'État a jugé que si les dispositions du Code des marchés publics "font obligation au pouvoir adjudicateur de contrôler les garanties professionnelles, techniques et financières des candidats à l'attribution d'un marché public au vu des documents ou renseignements demandés à cet effet dans les avis d'appel public à la concurrence ou dans le règlement de consultation dans le cas de procédures dispensées de l'envoi de tels avis, le pouvoir adjudicateur n'est en revanche pas tenu de préciser dans les avis d'appel public à la concurrence des niveaux minimaux de capacités professionnelles, techniques et financières exigés des candidats" (CE, 8 août 2008, Région de Bourgogne; CE, 8 août 2008, commune de Nanterre ; CE, 8 août 2008, centre hospitalier Edmond-Garcin).

Le pouvoir adjudicateur a ainsi le choix entre deux méthodes pour apprécier les candidatures.

S'il n'exige pas de niveaux minimaux de capacités, il se limite à demander les documents et renseignements énumérés par l'article 45 complété par l'arrêté d'application du 28 août 2006 fixant la liste des renseignements et des documents pouvant être demandés aux candidats aux marchés passés par les pouvoirs adjudicateurs. Il peut demander, par exemple, la production d'une déclaration appropriée de banques qui a pour but de démontrer la crédibilité financière du candidat ou une liste des travaux exécutés au cours des dernières années ou encore une déclaration indiquant les effectifs moyens annuels du candidat. De tels éléments seront appréciés par le pouvoir adjudicateur indépendamment de toute exigence minimale.

S'il estime nécessaire de demander des niveaux minimaux de capacité, il doit proportionner ses exigences à l'objet du marché. Par exemple, le pouvoir adjudicateur pourra fixer un niveau minimal de chiffres d'affaires ou, s'agissant des effectifs, un niveau minimum en termes d'études et de qualification professionnelle ou un nombre minimum de personnels employés. Les candidats qui ne satisferont pas à ces niveaux minimaux seront éliminés.


Conformément à l'article 45 du code des marchés publics, ces niveaux minimaux de capacité doivent alors figurer dans l'avis d'appel public à la concurrence ou, pour les consultations dispensées d'un tel avis, dans le règlement de la consultation et ce, afin de respecter le principe de transparence des procédures fixé à l'article 1er du code précité."

Pour retrouver cette réponse ministérielle, cliquez-ici

Commentaires

Marchés publics : comment apprécier les niveaux minimaux de capacité ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX