En direct

Marché de la fenêtre: domination du PVC, recul du bois et progression de l'alu

eric Leysens |  le 13/07/2011  |  TechniqueMatériauxFrance entière

Institut de sondage spécialisé dans la construction, BatiEtude a observé les tendances du marché de la fenêtre en France sur l'année 2010: ventes en baisse et performance thermique moyenne en hausse.

11 670 000 fenêtres ont été vendues en 2010 en France. Seulement un peu plus d'un demi-million ont été importées. Philippe Macquart, directeur délégué général de l'Union des fabricants de menuiseries extérieures, commanditaire de l'étude,  commente les résultats de l'enquête. Il insiste également sur la nécessité de mettre en place un contrôle de la pose qu'il juge , aujourd'hui, globalement de qualité médiocre.

Quelle est la fenêtre type vendue en 2010 ?
Une fenêtre PVC marquée NF CSTBat, de forme rectangulaire et de couleur blanche,
équipée d'ouvrants à la française à double vitrage avec isolation renforcée, posée dans le cadre d'une rénovation après dépose d'une fenêtre bois et répondant à une demande d'amélioration du confort thermique dans l'habitat.

Le marché a reculé de 4% par rapport à 2008. Ce recul a-t-il eu des conséquences sur l'emploi ?
C'est la première fois depuis 20 ans que je vois une baisse aussi significative. Certaines usines ont arrêté d'embaucher des intérimaires mais il n'y a pas eu de suppression de postes fixes.

A l'heure où les matériaux naturels sont mis en avant, on peut penser que la menuiserie bois est  demandée.  Pourtant, sa part dans les fenêtres vendues en 2010 est encore en diminution. Pourquoi ?
Le recul de la menuiserie bois, entamé il y a 20 ans, se poursuit. La recherche, dans le monde du bâtiment,  d'une performance énergétique des menuiseries toujours plus élevée n'aide pas le matériau bois. Il a atteint sa limite vis-à-vis du rapport prix / performance.

Quelle proportion représente les triples vitrages ?
Ils représentent moins de 3% des ventes.

Le crédit d'impôt a permis de tirer vers le haut la performance thermique moyenne des fenêtres et a soutenu le marché. Pensez-vous qu'aujourd'hui il faut le changer ?
J'entends parler de réduction, ou même de virage à 90°, sur les crédits d'impôts. Il faut avoir à l'esprit que cet argent public profite aux tissus industriels locaux. Car l'importation représente une faible part dans le marché de la fenêtre. Cependant, il me semble qu'il faut être plus exigeant sur l'attribution de ce crédit d'impôt. Aujourd'hui, la large majorité des menuiseries ont un problème de pose. C'est pourquoi, il faudrait systématiquement conditionner le crédit d'impôt au contrôle de la mise en œuvre. Il est inadmissible que les opportunistes qui se sont lancés dans la pose de fenêtres puissent profiter de cette aide de l'Etat.

Le prix de la résine de PVC a augmenté de 15% en 2010
Le prix de la résine de PVC a augmenté de 15% en 2010

Commentaires

Marché de la fenêtre: domination du PVC, recul du bois et progression de l'alu

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur