En direct

Marc Seifert, architecte, président du Club Prescrire : « Faire dialoguer maîtres d’œuvre, industriels et maîtres d’ouvrage »
Marc Seifert, architecte, président du Club Prescrire - © Thomas Gogny/Le Moniteur

Marc Seifert, architecte, président du Club Prescrire : « Faire dialoguer maîtres d’œuvre, industriels et maîtres d’ouvrage »

propos recueillis par Dominique Errard |  le 14/12/2010  | 

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Valider
Marc Seifert -

Le nouveau président du Club Prescrire, Marc Seifert, milite pour une ouverture du Club aux bureaux d'études, économistes et maîtres d'ouvrage.

Vous avez été élu président du Club Prescrire, espace de rencontre entre architectes et industriels. Quelle est votre priorité pour les deux ans à venir ?

Le Club Prescrire doit davantage s’ouvrir aux bureaux d’études, aux économistes de la construction et aux maîtres d’ouvrage. La variété des programmes de construction, la RT 2012, le Grenelle de l’environnement… font que l’acte de construire se complexifie toujours plus. Associer ces acteurs de la prescription au dialogue entre architectes et industriels, c’est mieux affronter les difficultés qui naissent du relèvement des exigences réglementaires.

Quelles difficultés la réglementation fait-elle surgir ?

Les réglementations fixent des objectifs sans résoudre toutes les questions techniques corollaires. C’est le cas avec l’isolation extérieure qui renforce la masse combustible à l’extérieur des bâtiments et augmente le risque de propagation des incendies par les façades. C'est le cas du renforcement de l’étanchéité des bâtiments confronté à la ventilation obligatoire des cages d’ascenseur. Le Club révèle ces questions pour éviter les blocages, en discute avec les industriels et bureaux d’études, et veille à ce qu'on apporte des réponses concrètes.

Quelles sont les autres missions du Club Prescrire ?

Le Club alerte les pouvoirs publics des difficultés sur le terrain. Il a un rôle d’information des professionnels sur l’évolution réglementaire, et de formation sur les produits de construction. Je fais une priorité du développement de nos Entretiens de la prescription en nous appuyant sur l’Union nationale des syndicats français d’architectes (Unsfa) pour favoriser ces échanges. Ces rendez-vous sont capitaux car nous sommes à un tournant de la manière de concevoir les bâtiments.

Commentaire d'un lecteur

Yannick LHOTE de Isore Bâtiment :"Le président du club PRESCRIRE dit que"l'isolation extérieure renforce la masse combustible à l'extérieure des bâtiments et augmente le risque de propagation des incendies par les façades".
Cela prouve une nouvelle fois que les architectes ne sont pas du tout au fait des techniques de l'isolation par l'extérieur. Un bardage est très souvent constitué d'un isolant (M0), d'une ossature métallique (M0) et d'un parement qui peut lui aussi être M0. (Tout dépend des prescriptions architectes).
Monsieur Seifert est le président du club "prescrire" et tiens encore des propos comme cela...dommage à une époque ou l'isolation par l'extérieure règle beaucoup de problèmes tels les ponts thermiques, tellement fréquents dans les constructions en techniques courantes".

Commentaires

Marc Seifert, architecte, président du Club Prescrire : « Faire dialoguer maîtres d’œuvre, industriels et maîtres d’ouvrage »

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil