En direct

Manuel Flam quitte la SNI où il dirigeait les filiales de logement social et très social
Manuel Flam, ancien directeur général du groupe SNI - © Christophe Caudroy

Manuel Flam quitte la SNI où il dirigeait les filiales de logement social et très social

Emmanuelle Parra-Ponce, AEF Habitat et Urbanisme. |  le 18/01/2018  |  ImmobilierTechniqueBâtimentEtatLogement social

Manuel Flam, directeur général du groupe SNI en charge du pôle social depuis 2013, a remis sa démission, mardi 16 janvier 2018, à Eric Lombard, le nouveau directeur général de la Caisse des Dépôts et président du conseil de surveillance de sa filiale immobilière. L’ancien directeur de cabinet de Cécile Duflot a décidé, à 39 ans, de s’engager "dans un projet entrepreneurial", en lien avec l’immobilier mais pas le logement explique-t-il à AEF, et devrait quitter ses fonctions au 1er février. Les modalités de son remplacement ne sont pas arrêtées, indique la direction de la SNI qui présentera fin janvier à ses cadres sa stratégie pour les cinq prochaines années.

"Le visage du pôle social du groupe SNI a profondément muté au cours de ces dernières années : il est devenu notamment en termes de développement une force de production extrêmement performante […] Pour ce qui me concerne, l’heure est venue de clore l’aventure très riche que j’ai partagée avec les équipes de la SNI." C’est en ces termes que Manuel Flam, directeur général de la SNI en charge du pôle social et président du directoire de Grand Paris Habitat fait part de sa démission "à compter du 1er février", dans un courrier adressé mardi 16 janvier 2018 à Éric Lombard, le nouveau directeur général de la Caisse des Dépôts et président du conseil de surveillance de la filiale immobilière de la CDC.

Manuel Flam qui avait été nommé le 1er septembre 2013 après avoir dirigé le cabinet de Cécile Duflot, première ministre du Logement de François Hollande, explique vouloir "relever un nouveau défi en [s'] engageant dans un projet entrepreneurial". Un projet en lien avec l’immobilier en général, mais pas avec le logement en particulier, explique à AEF, Manuel Flam, sans plus de précisions à ce stade.

Une question de timing

"La feuille de route qui m’avait été fixée", à savoir "augmenter la production de logements sociaux du groupe dans les zones les plus tendues" a été tenue, fait valoir Manuel Flam dans son courrier et le message adressé ce même jour aux personnels du groupe : "en 2017, les filiales HLM du groupe SNI ont lancé 6 200 ordres de service de logements sociaux neufs contre 3 914 en 2013", soit une augmentation du rythme annuel de production de près de 60 %. Sur les zones les plus tendues, ce sont 13 471 logements sociaux qui ont été construits sur les quatre dernières années "soit 77 % de la production globale du pôle social" sur la période. Dans le même temps, et alors que le pôle social a investi en cumul (constructions, réhabilitations, résidentialisations…) "3,8 milliards d’euros sur la période 2013-2017, le résultat n’a cessé de progresser" passant sur la période de 166,9 millions d’euros à 183,3 M€, et le "potentiel financier [a été] conforté". Autres réussites également citées, la création de Grand Paris Habitat et les résultats obtenus dans le cadre de l’appel à projets "Inventons la métropole du Grand Paris" (1 700 logements à construire sur six sites pour 230 M€ d’investissement).

"Le plan de relance de la SNI touche à son terme, et la réforme du financement du logement social [actée en loi de finances] change la donne. Un nouveau chapitre de trois à cinq ans s’ouvre pour le groupe" qui travaille à sa réorganisation, dans le giron d’une Caisse des Dépôts renouvelée. "À 39 ans, c’était le bon moment pour me poser la question de mon avenir", explique encore Manuel Flam. Son départ ne marque donc pas une prise de distance avec André Yché ou encore avec les orientations du groupe pour les cinq ans à venir qui doivent être présentées aux cadres le 30 janvier prochain. "Je partage totalement la stratégie de la SNI que j’ai participé à élaborer ", assure-t-il.

De son côté André Yché, président du directoire du groupe SNI salue le travail réalisé par Manuel Flam. "Nous espérons qu’il aura tiré profit de son passage chez nous et lui souhaitons bonne chance dans l’aventure de la création d’entreprise dans laquelle il s’engage." Aucune décision n’a encore été prise concernant son remplacement à la tête du pôle social et de GPH, fait encore savoir la direction du groupe.

Commentaires

Manuel Flam quitte la SNI où il dirigeait les filiales de logement social et très social

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur