En direct

Manpower teste ses candidats en immersion 3D

Pascal Nguyên |  le 06/10/2017  |  ImmobilierEntreprisesRéglementationDroit du travail

Dans toutes les agences BTP, les intérimaires sont sensibilisés à la sécurité et aux situations à risques, grâce à un casque de réalité virtuelle.

Chutes depuis un échafaudage, lombalgie due à une mauvaise position de travail, collision avec un engin… Les chantiers du BTP présentent de nombreux risques pour les compagnons. Ces derniers doivent y être sensibilisés. C'est d'autant plus vrai pour les intérimaires qui changent régulièrement de sites. Pour eux, l'agence d'intérim Manpower a développé un outil novateur intitulé « Prévention 3D BTP », dont le principal élément est un casque de réalité virtuelle.

« Depuis plus de vingt ans, nous soumettons nos candidats à des tests sur support papier et informatique, rappelle Eric Servolle, directeur du marché BTP chez Manpower. A l'ère du digital, nous nous sommes dit qu'il fallait aller plus loin et diversifier les méthodes de sensibilisation. » L'entreprise s'est alors lancée dans son projet de réalité virtuelle au pas de charge. Fin 2016, le projet est soumis à la direction. Et dès mars 2017, le projet pilote débutait au sein d'une agence pour être déployé dans les semaines suivantes dans dix autres. Au 1er septembre 2017, les 73 agences Manpower spécialisées dans le BTP en étaient équipées.

Au lieu des classiques QCM, le candidat chausse donc le casque. « C'est une de nos premières séquences lors du recrutement », précise le directeur. Après quelques réglages, le potentiel intérimaire se retrouve plongé dans un chantier type, reconstitué en images de synthèse. L'immersion est totale : des professionnels s'activent, des engins circulent, les bruits d'un marteau-piqueur résonnent… Le candidat se déplace librement dans cet environnement 3D. Parfois avec une perception déformée pour simuler la prise de substances illicites et en expérimenter les conséquences. Durant les quinze minutes que dure le test, il incombe au candidat de signifier par un clic les situations à risque qu'il rencontre : un compagnon tournant le dos à une pelleteuse, une barrière en étage mal fixée…

Un score de plus de 70 % pour obtenir une mission. Les résultats sont analysés par un(e) chargé(e) de recrutement. Seuls les intérimaires qui ont un score de plus de 70 % de bonnes réponses peuvent ensuite être détachés en mission. « L'avantage de la réalité virtuelle est son impact psychologique sur les candidats », indique Eric Servolle. Selon les études menées par Manpower, les candidats se souviennent de 85 % des situations à risque au bout de deux mois lorsqu'ils ont utilisé le casque contre 30 % avec les tests sur papier.

La solution de réalité virtuelle s'appuie sur un casque Samsung Gear VR qu'il faut coupler à un smartphone de la marque. La visualisation du chantier virtuel 3D est le fait d'une application développée par 2J Process, entreprise spécialisée dans les serious games et la réalité virtuelle. A quel prix ? Le directeur répond : « Il est minime. Mais le coût est un non-sujet au regard des enjeux, à savoir la sécurité des intérimaires. C'est un outil de différenciation pour attirer et fidéliser les talents. Nous sommes les seuls sur le marché à proposer ce type de service. » L'entreprise sensibilisera par ce biais les 15 000 intérimaires qu'elle déploie chaque année dans le BTP. Aujourd'hui, l'application est focalisée sur les risques liés au gros œuvre. A l'avenir, Manpower compte l'adapter à d'autres types de chantier de BTP, comme le second œuvre, voire à d'autres secteurs.

PHOTO - 9304_586819_k3_k1_1423432.jpg
PHOTO - 9304_586819_k3_k1_1423432.jpg - © PHOTOS : MANPOWER GROUP
PHOTO - 9304_586819_k5_k1_1423434.jpg
PHOTO - 9304_586819_k5_k1_1423434.jpg - © 3 -Le casque utilisé est un Samsung Gear VR.
15 000

15 000 salariés temporaires du BTP seront formés chaque année.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur