Performance énergétique

Manexi lance une plate-forme de comparaison énergétique

Mots clés : Conception - Lieux de travail - Télécommunications

Le bureau d’études thermiques Manexi a mis en ligne le 16 janvier un site internet sur lequel il est possible de comparer les consommations d’un immeuble de bureaux avec des bâtiments similaires.

Mesurer ses consommations, certes, mais encore faut-il leur accoler le bon adjectif. Sont-elles élevées ? Sont-elles faibles ? La comparaison avec d’autres bâtiments se révèle alors nécessaire. « Et il existe peu d’études détaillées sur la question », observe Damien Racle, directeur général du bureau d’études thermiques Manexi. Devant ce constat, son entreprise a décidé de partager les résultats de ses audits énergétiques de bureaux réalisés depuis 2008. A cette fin, elle a mis en ligne le 16 janvier une plate-forme web où les internautes peuvent consulter sous forme de graphiques des moyennes calculées à partir de données issues de 239 immeubles. « C’est l’évolution logique de nos démarches depuis quatre ans, explique le directeur général. Nous avions déjà publié deux synthèses sur le sujet, et nous cherchions un moyen d’aller plus loin. »

L’outil se distingue tout particulièrement par la précision des informations. L’utilisateur dispose de nombreux réglages grâce auxquels il peut détailler les caractéristiques des bâtiments de l’échantillon : la date de construction, les équipements techniques, la surface… Il est ainsi possible de confronter un immeuble tertiaire à des constructions semblables. « Sans ce niveau de détails, les comparaisons ne seraient pas pertinentes », remarque-t-il. Le site internet propose aussi un service de gestion de parc immobilier où un responsable énergie peut archiver ses consommations et contrôler leurs évolutions.

Manexi envisage maintenant d’étendre sa base de données à d’autres catégories de bâtiments, notamment aux édifices communaux. « Nous souhaitons conserver une grande qualité de détails, ce qui complique un peu la tâche », indique Damien Racle. Le bureau d’études cherche des partenaires pour ce projet. La société foncière Generali Real Estate s’est déjà associée à sa démarche. La plate-forme devrait aussi accueillir des fiches pratiques, des retours d’expériences, et des analyses réglementaires.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X