En direct

Maladies professionnelles : les gaz d’échappement des moteurs diesel classés cancérogènes
Les gaz d’échappement des moteurs diesel classés cancérogènes - © ©Vincent Leloup

Maladies professionnelles : les gaz d’échappement des moteurs diesel classés cancérogènes

Emmanuelle N’Haux |  le 18/06/2012  |  Droit socialEnergie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Droit social
Energie
Valider

Le Centre international de recherche sur le cancer vient de classer les gaz d’échappement des moteurs diesel comme cancérogènes pour l’homme. Un classement qui aura des répercussions sur les moyens de protection des salariés.

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), membre de l’Organisation mondiale de la santé, vient de classer les gaz d’échappement des moteurs diesel comme étant « cancérogènes pour l’homme » (groupe 1). Ils appartenaient jusqu’ici au groupe 2A, soit « probablement cancérogènes pour l’homme ».

Pour les scientifiques, le lien direct avec le cancer du poumon est établi et le risque de cancer de la vessie est accru. « Etant donné l’impact supplémentaire des particules émises par les moteurs diesel sur la santé, l’exposition à ce mélange de produits chimiques devrait être réduit à travers le monde », a déclaré le docteur Christopher Portier, président du groupe de travail du CIRC.

De son côté le docteur Kurt Straif, responsable du programme des monographies du CIRC, a précisé que « les principales études qui ont conduit à cette conclusion portaient sur des travailleurs fortement exposés. Toutefois, nous avons appris par d’autre cancérogènes comme le radon, que les premières études démontrant un risque chez des groupes professionnels fortement exposés étaient suivies de résultats comparables dans la population générale. »

Des incidences dans le BTP

Un nouveau classement qui sera, sans aucun doute, au centre de toutes les discussions lors de la journée d’information technique sur le thème « Emissions diesel et santé au travail » organisée, mardi 19 juin par l’Institut de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) et la Caisse régionale d’assurance maladie d’Ile-de-France (Cramif).

Au cours de cette journée, seront notamment évoqués les résultats d’une expérimentation menée par Eiffage Travaux Publics avec le concours de la Cramif sur l’utilisation d’un filtre à particules nouvelle génération, aux résultats particulièrement prometteurs. « Ce filtre permet de réduire significativement les émissions diesel et est sans incidence sur l’efficacité du moteur », souligne Erick Lemonnier, directeur de la prévention.

Ce classement ne manquera de conduire constructeurs de matériels, loueurs et entreprises à une réflexion globale sur le sujet.

Commentaires

Maladies professionnelles : les gaz d’échappement des moteurs diesel classés cancérogènes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur