Mal-logement : la Fondation Abbé-Pierre alerte sur le traitement des personnes seules
- © ©Ourson+ - stock.adobe.com

Mal-logement : la Fondation Abbé-Pierre alerte sur le traitement des personnes seules

Sophie Vincelot |  le 30/01/2020  |  LogementFondation Abbé PierreFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Fondation Abbé Pierre
France
Valider

Comme chaque année, la Fondation Abbé-Pierre rend un rapport sur le mal-logement. Elle se concentre cette année sur les personnes seules, confrontées encore plus durement à la précarité de l'habitat. 

Les résultats sont accablants. « Les ménages seuls sont aujourd’hui parmi les plus présents sur les marchés de l’habitat et rencontrent, parfois plus que d’autres, d’importantes difficultés pour se loger », observe la Fondation Abbé-Pierre dans son 25e rapport sur le mal-logement.

Si l’organisation s’intéresse précisément à ce type de ménages, c’est parce qu'ils sont en forte progression. Entre 1962 et 2013, leur nombre est ainsi passé de 20 à 35% de l’ensemble des foyers. « C’est devenu le premier groupe de ménages en France », souligne Manuel Domergue, directeur des études à la Fondation.

La diminution des familles nombreuses, l’augmentation des séparations et des divorces, l’allongement de la durée des études et la formation plus tardive des couples… sont autant de causes qui expliquent leur augmentation. Ces tendances sont également renforcées par le vieillissement de la population et la hausse du veuvage. Résultat, « entre 1962 et 2014, nous sommes passés de 3 personnes par ménage à 2,2. Ce qui implique d’avoir 7 millions de logements supplémentaires », observe Manuel Domergue.

Offre insuffisante de petits logements

Pourtant, dans un parc de logements conçu autour de la famille et du travail, l’offre reste encore inadaptée.« Si les petits logements (T1 et T2) représentent une part importante du parc locatif privé (55%), ils ne constituent que 25% du parc locatif social », souligne le directeur des études de la Fondation Abbé-Pierre. Or, les ménages d’une personne ont un effet d’échelle moins important. Autrement dit, payer une habitation revient généralement plus cher pour un foyer unipersonnel.

« Pour les personnes à revenus faibles ou moyens, le marché locatif privé est très fermé. Parfois, ces profils sont obligés de se loger dans des chambres d’hôtel », poursuit Manuel Domergue. Le parc social peine pourtant à répondre à la demande. Alors que 918 494 personnes seules ont fait une demande de HLM, seuls 19% d’entre eux ont pu voir leur requête aboutir. « L’offre insuffisante de petits logements et la diversité des publics isolés créent une forme de concurrence dans l’accès au logement », note le rapport de la Fondation.

Lien entre mal-logement et isolement

De fait, la frontière entre isolement et mal-logement peut devenir ténue. « Souvent, les personnes n’osent plus inviter chez elles, et vont moins chez les autres », souligne Manuel Domergue. Surtout, l’accès à l’information peut être plus difficile, à l’instar d’une personne âgée, qui vivrait dans un taudis, mais ne penserait pas à venir demander des informations.

Malgré ce constat alarmant, les acteurs du logement tentent de remédier au problème. Au sein du parc social, un effort de construction est aujourd’hui fait pour les plus petits logements. « Les T1 et T2 représentaient 34% des logements construits en 2010 et 40% en 2017 », abonde Manuel Domergue. De leur côté, les collectivités territoriales s’efforcent de favoriser la production de petits logements, à l’instar de la Ville de Dunkerque et de la Communauté urbaine qui ont en place des mesures favorables à la production de T1 et T2. Le début d'une prise de conscience.

Commentaires

Mal-logement : la Fondation Abbé-Pierre alerte sur le traitement des personnes seules

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur