En direct

Maîtrise d'ouvrage Un guide pour payer les concours à leur juste prix

ELISABETH ALLAIN-DUPRE |  le 03/01/1997  |  ConcoursMaîtrise d'ouvrageArchitectureParisProfessionnels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Concours
Maîtrise d'ouvrage
Architecture
Paris
Professionnels
Valider

-La Mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques vient de publier un guide destiné aux maîtres d'ouvrage qui leur permettra de mieux cerner le coût des concours. -Outre une méthode simple de calcul des indemnités versées aux concurrents, comprenant un forfait conception et les prestations graphiques, il propose un niveau de rendu plus adapté à la pratique : « l'esquisse + ».

-Selon la Mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques (MIQCP), environ 1 000 concours d'architecture publique sont lancés chaque année. Soit, avec en moyenne quatre candidats retenus par concours, 4 000 agences d'architecture concernées... Si le lauréat est à peu près certain d'amortir par la suite son investissement intellectuel et financier, les projets non retenus représentent au mieux une opération blanche, au pire, une perte sèche pour les autres concurrents. Une situation qui contribue à fragiliser ces petites entreprises de service que sont les agences d'architecture.

Or, remarque Jacques Cabanieu, secrétaire général de la MICQP, « l'objectif de la puissance publique est de maintenir un outil de conception vivant et de qualité ». D'où la mise en place, voici deux ans, d'un groupe de travail sur le thème des concours et de leur indemnisation, auquel ont participé aussi bien des architectes que des maîtres d'ouvrages. Leurs travaux ont été pris en compte dans la brochure « Le prix de concours » que vient de publier la MIQCP (1). Conçu pour les maîtres d'ouvrage, il intéressera naturellement aussi les architectes. Ce sont précisément des témoignages d'agence qui ouvrent le feu, décrivant, du dossier de candidatures au rendu final, toutes les étapes de la compétition vécues de l'intérieur.

Suit un chapitre sur les niveaux de rendu des concours. Entre les niveaux « esquisse » et « APS » (avant-projet sommaire) définis par la loi MOP, la MIQCP propose de glisser un niveau intermédiaire. C'est « l'esquisse + » (plans et façades au 200e), plus conforme à la demande des maîtres d'ouvrage et à la pratique courante des architectes. Court mais dense, le dernier chapitre propose un mode de calcul des indemnités de concours. Il innove en distinguant clairement le travail graphique de la prestation intellec- tuelle qui est au coeur du projet. Celle-ci est rémunérée par un « forfait conception », lié à la dimension du projet (sans lui être proportionnel). S'y ajoutent :

- le coût du panneau A0, 35 000 F HT en noir, 40 000 F en couleur, à multiplier par le nombre demandé;

- le coût des prestations graphiques spécifiques demandées (10 000 F pour une perspective format A3, 15 à 25 000 F pour une maquette de volume blanche au 500°, etc.) ;

- des coefficients de complexité éventuels variant de + 10 à + 25 % (enjeux urbains ou paysagers importants, ouvrages intrinsèquement complexes, etc.).

L'extrait ci-contre du tableau donne des exemples d'application de la méthode à des programmes plus ou moins courants. Ceux des maîtres d'ouvrages qui renâcleraient à voir tarifées des prestations qu'ils avaient pris l'habitude de considérer comme quasi gratuites sont invités à consulter l'annexe : « Exemples de résultat financier annuel d'une agence d'architecture qui prospecte par concours » : les dépenses engendrées par les concours représentent de 15 à 25% du chiffre d'affaire annuel...--

(1) Constructions publiques, le prix des concours. Guide rédigé par Christine Cot et Sabine Grassin-Delyle, disponible à la MIQCP, Tour Pascal B, 92055 Paris Cedex 04, Tél. 01.40.81.23.30.

Tableau : EXEMPLES D'APPLICATION DE LA METHODE

Logements de 2 200 m2 en site sensible

2 panneaux A0

coefficient de complexité 1,1 (site sensible)

calcul de l'indemnisation :

(30 000+35 000 - 2) - 1,1 = 110 000 francs HT

soit 132 000 francs TTC

Collège de 3 000 m2 en campagne

2 panneaux A0

coefficient de complexité 1

calcul de l'indemnisation :

45 000+35 000 - 2) = 115 000 francs HT

soit 139 000 francs TTC

Plateau technique hospitalier de 11 000 m2 U

4 panneaux A0 en couleur (PU 40 000 F)

coefficient de complexité 1,2

calcul de l'indemnisation :

(90 000+40 000 - 4) - 1,2 = 300 000 francs HT

soit 362 000 francs TTC

Préfecture de 32 000 m2 U

5 panneaux A0

coefficient de complexité 1,1

(ouvrage intrinsèquement complexe)

calcul de l'indemnisation :

(135 000+35 000 - 5) - 1,1 = 341 000 francs HT

soit 409 000 francs TTC

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur