En direct

Maîtrise d'ouvrage privée La montée en puissance de Mc Arthur Glen

PATRICE DROUIN |  le 10/01/1997  |  ArchitectureUrbanismeTechniqueBâtimentAube

-Ce spécialiste américain des villages de boutiques de fabricants déjà implanté à Troyes compte ouvrir une demi-douzaine de centres en France.

-Filiale commune du groupe américain Mc Arthur Glen et de BAA (British Airport Authority), Mc Arthur Glen a fait une entrée très remarquée sur le marché des villages de boutiques de fabricants, ces centres où de grandes enseignes déstockent leur production en accordant des rabais pouvant aller jusqu'à 40 %.

Conçu aux Etats-Unis et adapté à l'Europe, ce concept semble rencontrer un grand succès dans l'Hexagone. Pour preuve : depuis son ouverture, le 6 octobre 1995, le « village » de Troyes (12 000 m2 de surface de vente, 45 boutiques, 100 millions de francs d'investissement) a déjà accueilli plus de 2 millions de visiteurs. La réussite est telle qu'une extension s'est vite révélée nécessaire. D'ici à l'été 1997, treize nouvelles boutiques pour l'équipement de la personne (3 670 m2 de superficie supplémentaire) devraient voir le jour.

Mc Arthur Glen va également construire un nouveau « village » à Roubaix, dans le cadre d'un vaste projet de revitalisation commerciale du centre-ville. Sur environ 15 000 m2, une soixantaine de boutiques vont être aménagées. Coût de l'investissement de cet opérateur : au moins 70 millions de francs. Le centre de Mc Arthur Glen sera situé dans le périmètre de la zone franche urbaine roubaisienne (1).

500 millions de francs d'investissements

L'équipe française et européenne de ce spécialiste américain des « magasins d'usines » ne compte pas en rester là. De nouveaux centres devraient voir le jour au cours des prochaines années, tant en France qu'en Belgique et en Suisse, pays dépendant de la filiale française (voir encadré). Globalement, ce sont donc environ 500 millions de francs qui pourraient être investis par Mc Arthur Glen dans l'achat de terrains (en moyenne 12 ha par « village »), la conception, la construction, la commercialisation et la gestion de nouveaux centres (2). « Notre politique, c'est de garder la maîtrise de tous nos projets », précise Patrick Frey, le directeur général France. Avant d'ajouter : « Nous faisons appel à une entreprise générale pour la construction d'un centre ; par contre, les boutiques qui sont livrées brut de béton sont aménagées par les locataires à qui nous fournissons une liste d'artisans sérieux et spécialisés. »

Réglant les entreprises à trente jours, Mc Arthur Glen ne fait pas systématiquement appel à des architectes locaux. Si le « village » de Troyes a été conçu par un local, Jacques Tequi, le projet de Roubaix est l'oeuvre d'Olivier Vidal, un concepteur parisien qui a une forte expérience internationale en la matière. « Il a notamment travaillé sur le concept de Rodeo Drive, à Los Angeles », remarque Patrick Frey, qui, bien sûr, suit de très près l'évolution de la réglementation dans le domaine de l'urbanisme commercial.

(1) Roubaix constitue une exception ; en règle générale, les centres sont implantés à la périphérie des villes afin de ne pas concurrencer les réseaux de distribution traditionnels. (2) Contact s : Patrick Frey, directeur général de Mc Arthur Glen France; Philippe Morin, directeur immobilier;12, rue d'Astorg 75008, Paris ; tél. : 01.53.30.85.00 ; fax : 01.53.30.85.10.

PHOTO : Le «village» de Troyes va devoir s'agrandir.

Les principaux projets

Outre l'ouverture d'une soixantaine de boutiques (près de 15 000 m2) à Roubaix d'ici à l'automne 1998, dans le cadre d'un vaste programme de revitalisation commerciale du centre-ville (« Le Moniteur » du 22 novembre 1996, p.149), Mc Arthur Glen Europe envisage d'ouvrir trois ou quatre autres centres dans l'Hexagone. Les prochains « villages » verront le jour à la périphérie de villes moyennes, probablement dans le Sud-Est, en Alsace et dans le Nord-Ouest, à proximité immédiate de l'autoroute des Estuaires, afin de profiter de la clientèle venant du Nord de la France et de l'Europe. Outre ces probables nouvelles implantations, la filiale française est également responsable des marchés belge et suisse où la construction de « villages » est envisagée.

Commentaires

Maîtrise d'ouvrage privée La montée en puissance de Mc Arthur Glen

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX