En direct

Maisons individuelles : Maisons France Confort marque le pas sur ses commandes
Patrick Vandromme, P-DG de Maisons France Confort - © Maisons France Confort

Maisons individuelles : Maisons France Confort marque le pas sur ses commandes

S.V., avec AFP |  le 07/08/2018  |  ConjonctureLogementMaisons France ConfortConjoncture immobilier Immobilier résidentiel

Si le groupe Maisons France Confort continue de faire progresser son chiffre d’affaires au T2 2018, les commandes de maisons individuelles stagnent au premier semestre, signe d’un ralentissement du marché du logement neuf.

C’est un bilan mi-figue mi-raisin pour Maisons France Confort (MFC). Le leader de la construction de maisons individuelles annonce une progression de ses revenus à plus de 10% au second trimestre, mais son carnet de commandes accuse les signes du ralentissement du marché du logement neuf.

Entre avril et juin, le chiffre d'affaires du groupe s'est établi à 221,1 millions d'euros, soit une hausse de 10,7% par rapport à la même époque de l'année précédente. Sur l'ensemble du premier semestre, la progression est de même ampleur, à 411,2 millions. "Ce bon niveau de production reflète les performances commerciales record enregistrées au cours de l'année 2017", explique dans un communiqué le groupe. Ce dernier confirme ses objectifs: maintenir son activité en croissance sur l'ensemble de l'année, ainsi qu'une "bonne rentabilité".

 

Rétrécissement de certaines aides

 

La dynamique de MFC, qui propose aux particuliers de construire leur maison de manière individuelle et non de l'acquérir au sein d'un projet de promotion, s'est néanmoins enrayée depuis le début de l'année, face à l'essoufflement du marché du logement neuf. Après deux années de progression régulière, dans un contexte marqué par des taux d'intérêt très bas, le marché français marque le pas depuis début 2018, le secteur du bâtiment accusant le rétrécissement programmé de certaines aides à la propriété comme le prêt à taux zéro (PTZ).

Les commandes de Maisons France Confort ont ainsi stagné au cours du semestre, en matière de revenus attendus, et ne se maintiennent que grâce à une nette progression dans la rénovation: sur la seule activité de construction, elles déclinent de plus de 6%.

"Le groupe démontre (...) une nouvelle fois sa capacité à gagner des parts de marché dans un contexte plus difficile", assure Maisons France Confort. Preuve selon lui de cette capacité d’adaptation : il met un pied dans l'activité de promotion avec la création en juin d'une coentreprise avec trois autres groupes, baptisée Hibana. Le groupe vise 100 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici cinq ans.

 

Commentaires

Maisons individuelles : Maisons France Confort marque le pas sur ses commandes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur