En direct

Maison individuelle : avec l’embellie, LCA-FFB demande le maintien des aides et plus de vigilance sur la qualité
Maison individuelle - © © Wienerberger

Maison individuelle : avec l’embellie, LCA-FFB demande le maintien des aides et plus de vigilance sur la qualité

Barbara Kiraly |  le 03/05/2017  |  ImmobilierTechniqueBâtimentEtatMaison individuelle

Au 1er trimestre 2017, les prises de commandes des constructeurs de maisons individuelles se sont envolées de 15,7% sur un an. Conséquence de l’embellie enregistrée depuis plus d’un an : l’activité sur les chantiers devrait bondir de 20% en 2017. Patrick Vandromme, président de LCA-FFB, appelle à la plus grande vigilance sur la qualité des constructions nouvelles et demande au prochain gouvernement de maintenir les dispositifs qui fonctionnent tout en stoppant l’inflation normative.

Les bons résultats enregistrés en 2016 sur le secteur de la maison individuelle se poursuivent au 1er trimestre 2017. Selon la dernière édition de l’indicateur Markemétron*, les constructeurs enregistrent sur les trois premiers mois de l’année une augmentation des prises de commande de 15,7% sur un an. « Ces résultats sont liés au bon calibrage du prêt à taux zéro et du dispositif Pinel, et à la légère remontée des taux d’intérêt, qui incite les acheteurs à passer le pas », estime Patrick Vandromme, président de la fédération Les Constructeurs et Aménageurs de la FFB (LCA-FFB) et président de Maisons France Confort. De fait, à fin mars 2017, le taux de croissance annuel affiche + 19,5 %, soit 139 500 maisons vendues sur douze mois glissants.

Maintien du Pinel et du PTZ et arrêt des nouvelles normes

Rappelons qu’en 2016, LCA-FFB a enregistré 133 600 ventes brutes de maisons individuelles en secteur diffus. « Cette conjoncture immobilière favorable envoie à elle-seule le message que doivent retenir le futur hôte de l’Élysée et les futurs parlementaires : garder les dispositifs qui fonctionnent, comme le PTZ et le dispositif Pinel et porter toute l’attention sur les trop nombreux blocages, qui affectent les délais de production et renchérissent les coûts, poursuit Patrick Vandromme. Je souhaite également qu’il n’y ait plus de nouvelles normes durant le prochain quinquennat, en dehors de celles qui ont déjà été enclenchées (RE 2018 et RBR 2020). »

L’embellie enregistrée sur le marché doit se traduire par une augmentation de l’activité sur les chantiers de l’ordre de 20% selon les estimations de LCA-FFB. « Il faudra trouver des bras pour construire toutes ces maisons supplémentaires, les CMIstes doivent faire preuve de vigilance sur la qualité des services proposés par les nouvelles sociétés qui se créent », prévient le président de MFC.

Commentaires

Maison individuelle : avec l’embellie, LCA-FFB demande le maintien des aides et plus de vigilance sur la qualité

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX