En direct

Maintenance Rendre les méthodes de travail homogènes

FRANCOIS SAGOT |  le 02/05/1997  |  Réglementation techniqueNumériqueEnvironnementFrance Santé

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation technique
Numérique
Environnement
France
Santé
Technique
Communication
Valider

Un système de gestion de la maintenance assistée par ordinateur enregistre les différents événements et donne un historique des interventions.

La direction de l'eau de la Lyonnaise des eaux compte sept zones géographiques découpées en trente centres opérationnels, soit 250 agences et 10 000 installations telles que des réservoirs de stockage ou des postes de relèvement.

Face à cet éparpillement géographique et à la diversité des installations, la direction technique a décidé d'optimiser la gestion des installations en contrôlant les opérations de maintenance. Parallèlement, l'entreprise a entamé, depuis 1994, une démarche d'assurance qualité afin de garantir des méthodes de travail homogènes partout en France.

Avant la mise en place d'un système informatique, un guide d'amélioration des procédures et une codification des matériels ont été établis. Pour Jean Dumontel, ingénieur en chef des services techniques, « ce travail de remise en forme destiné à extraire une architecture fonctionnelle, a fait progresser la connaissance des équipements. Il a notamment servi à rendre les électrotechniciens embauchés opérationnels plus rapidement ». Les sites ont été décomposés en quatre niveaux allant jusqu'aux équipements. Au total, il existe 600 000 entrées de nomenclature.

Un système d'exploitation ouvert, avec une base de données relationnelle

« Plutôt que de développer en interne un outil informatique, explique Daniel Morichon, de la direction des systèmes d'information, nous avons choisi un logiciel du marché doté d'un système d'exploitation ouvert, avec une base de données relationnelles. »

IBM a fourni le logiciel Maximo de gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO), basé sur la technologie client/serveur. Grâce à Windows et à des séquences fonctionnelles réduites, les opérateurs disposent d'une interface simple.

Philippe Fromageot, chef d'usine, indique «qu'une démarche graduelle a été adoptée à partir d'un site pilote. Dans un premier temps, afin d'enrichir la base de données, seules les fiches d'équipements les plus représentatifs ont été rentrées. Les autres sont renseignées au fur et à mesure des opérations de maintenance » . A terme, grâce au retour d'expérience, il sera possible de fonctionner en mode prédictif.

GRAPHIQUE : ARCHITECTURE DE LA MAINTENANCE ASSISTEE PAR ORDINATEUR Implantation du système de GMAO. L'architecture informatique de type client/serveur repose sur le système d'exploitation Unix et une base de données relationnelles Oracle.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil