Maçonnerie isolante : trois industriels font le point
FabTherm Air, Fabemi

Maçonnerie isolante : trois industriels font le point

Cyrille Maury |  le 12/07/2019  |  100 % gros œuvre MaçonnerieWienerbergerFabemiAlkern

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % gros œuvre
Maçonnerie
Wienerberger
Fabemi
Alkern
SEAC
RT2012
RE2020
Valider

Les fabricants Euromac 2, Fabemi et Wienerberger nous présentent les particularités et les atouts de leurs blocs isolants.

 

Fabemi : Bas carbone 

« Le bloc béton isolant bas carbone FabTherm Air, qui intègre la mousse Airium injectée dans les alvéoles pour faire grimper son R selon la technologie du GIE France Blocs, est arrivé à maturité. Il dispose d’essais feu et sismique, d’une fiche FDES, d’accessoires et nous sommes en attente du retour de son Avis Technique. Il est fabriqué localement sans énergie fossile avec 6% de ciment, 7% d’eau et 87% d’agrégats, avec à la clé un bilan carbone extraordinaire, le meilleur de sa catégorie. Son marché est celui de la maison individuelle et du petit collectif jusqu’à R+3. La gamme propose une version R 0,6 m².K/W en pose maçonnée, soit trois fois mieux qu’un bloc traditionnel (R 0,23), une version R 1,1 en pose collée et un bloc en agrégat léger pierre ponce qui atteint un R de 1,77. Nous allons prochainement améliorer la performance thermique avec un poids presque identique et travaillons sur un nouveau mortier-colle. Enfin, il reste un dernier argument : celui d’une performance acoustique supérieure qui sera un des enjeux de demain. »

Jérôme de Mauroy, directeur marketing & communication du Groupe Fabemi, président du GIE France Blocs (Alkern, Seac et Fabemi avec le soutien de Lafarge Holcim)

Wienerberger : Qualité de l’air

« La brique bioclimatique auto-isolante Climamur apporte, de par sa forte épaisseur en terre cuite (36 à 42 cm) et la présence d’un isolant hygrophobe en laine de roche dans ses alvéoles, une résistance thermique R jusqu’à 5,35 m².K/W et une correction optimisée des ponts thermiques, comparable à l’ITE au niveau des planchers intermédiaires, grâce à des planelles isolées dotées d’un R 2,60 m².K/W. Elle répond, ainsi, aux exigences du programme démonstrateur de la RE 2020 (jusqu’au niveau E3 et C1). Le fait qu’elle soit en matériau 100% minéral et naturel avec un isolant en son cœur, bien au sec et protégé, garantit aussi l’imputrescibilité, la pérennité des performances et amène une résistance au feu permettant une utilisation en bâtiments de 2e et 3e familles. Mais, pour moi, ses atouts différenciants sont le confort toutes saisons et la qualité de l’air intérieur préservée. Elle bénéfice des qualités perspirantes et d’hygrométrie de la terre cuite avec une humidité relative inférieure à 1% qui assure une température stable en été et en hiver, comme le démontrent de nombreux relevés sur des bâtiments monitorés. Enfin, une fiche FDES en cours d’élaboration sera disponible dès cet été. »

Gérald Merlin, responsable marketing et développement briques de Wienerberger

Euromac 2 : Passif

« Fort de plus de 40 ans d’expérience, notre bloc coffrant isolant se destine en priorité aux bâtiments très performants, de type RT 2012 - 20%, Passiv’Haus, ou encore future RE 2020, en respectant leurs trois fondamentaux : la suppression des ponts thermiques grâce à l’isolation par l’extérieur, une très forte inertie par sa faculté d'absorber des calories dans la masse pour les restituer lentement, et une étanchéité à l’air totale par sa géométrie et le coulage du béton en son centre. À ces arguments, il faut ajouter la qualité acoustique due à sa masse, la légèreté des blocs (5 kg en moyenne au m²), une pose rapide et un prix compétitif, puisque trois lots sont réalisés en un seul geste (maçonnerie, ITE et étanchéité à l’air), avec à la clé un gain de 10 à 15% à performance thermique équivalente. De plus, pour accélérer l’assimilation de cette technique de pose, nous apportons assistance technique, via de complets programmes de formation sur site et une forte logistique. Conjointement avec nos partenaires nationaux et Emmanuel Diot (thermicien certifié Passiv’Haus), nous travaillons sur les futures réglementations (FDES, E+C-, etc.). »

Jean-Yves Chapoutot, directeur commercial d'Euromac 2

Commentaires

Maçonnerie isolante : trois industriels font le point

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur