En direct

Mâcon Année de transition

CHRISTIANE PERRUCHOT |  le 11/04/1997  |  Collectivités localesSaône-et-LoireFrance entière

-Les grosses opérations se poursuivent et de nouvelles s'esquissent.

Plusieurs échéances importantes se présentent pour la ville de Mâcon. La construction d'une nouvelle station d'épuration d'une capacité de 10 000 à 30 000 m3 supérieure à l'actuelle, l'extension de la bibliothèque municipale avec, à plus long terme, la restructuration de l'ensemble de ce quartier et la participation à la réalisation d'un deuxième pont urbain. Aussi 1997 se présente-t-elle comme une année de transition.

Cependant, le budget d'investissement est en hausse ( + 15 %), porté à la fois par l'autofinancement (12,4 millions de francs contre 10 millions en 1996) et par l'emprunt (28 millions). En revanche, les taux de la fiscalité ne changent pas.

Plus d'un tiers du budget principal d'investissement concerne la poursuite de grosses opérations : restructuration du collège Pasteur, aménagement du quartier Rambuteau (parking souterrain, 44 logements sociaux), rafraîchissement de zones d'activités (13,3 millions de francs), mises aux normes de sécurité des bâtiments communaux (2,7 millions).

Les nouvelles opérations engagées pour 18 millions de francs sont les prémices de projets de plus grande ampleur : l'informatisation de la bibliothèque avant son extension, la mise à deux fois deux voies de la RN6 (un programme d'une dizaine d'années.

ENCADRE : Les projets 1997

Station d'épuration

Maître d'ouvrage : Syndicat intercommunal pour le traitement des effluents de l'agglomération mâconnaise. Coût : 110 millions de francs. Concours de maîtrise d'oeuvre en juin. Choix du lauréat au premier semestre 1998.

Mise à deux fois deux voies de la partie urbaine de la RN6

Coût total estimé : 20 millions de francs. Démarrage d'une première tranche en 1997 par la création d'un giratoire pour un montant de 2,1 millions de francs.

Aménagement du centre-ville historique

Complément d'étude : 1 million de francs en 1997.

PHOTO : Parmi les grosses opérations, l'aménagement du quartier Rambuteau, 44 logements sociaux et un parking souterrain.

Commentaires

Mâcon Année de transition

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur