En direct

Lyon-Turin: sous les Alpes, le tunnel atteint les 9 kilomètres
Ce lundi matin, le tunnelier Federica a achevé le percement des 9 premiers km du Lyon Turin. - © Raphaël Sandraz

Lyon-Turin: sous les Alpes, le tunnel atteint les 9 kilomètres

Raphaël Sandraz |  le 23/09/2019  |  Lyon-TurinTeltInternationalSavoie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Travaux publics
Lyon-Turin
Telt
International
Savoie
Valider

 Le tunnelier Federica a achevé le creusement du 9e kilomètre du futur tunnel transfrontalier. L'occasion d'une cérémonie, ce 23 septembre.

 

Le Lyon-Turin, puissance neuf (kilomètres). A plusieurs centaines de mètres sous la croûte de la montagne, au bout d'un tunnel de 2480 mètres de long appelé descenderie, le tunnelier Federica, lancé le 22 juillet 2016 depuis sa chambre d'assemblage souterraine sur le territoire de Saint-Martin-la-Porte, a accompli son dernier avancement, "sous" la commune de Saint-André, au lieu-dit La Praz.

L'immense serpent de fer de 135 mètres de longueur pour 2400 tonnes a terminé l'excavation des neuf premiers kilomètres du tube Sud (sens Italie-France) du futur tunnel "de base" entre Saint-Jean-de-Maurienne et Suse, long de 57,5 km. C'est la première fois sur ce chantier international qu'un creusement incarne le tracé final sur une telle distance.

A savoir

Le 30 septembre, les deux gouvernements français et italien présenteront à la commission européenne leur engagement à poursuivre le financement de cette première partie budgétaire (dont le terme a été prolongé de 2019 à 2021) sur laquelle l'Europe participe à hauteur de 813,8 millions d'euros, démarche essentielle avant le nouvel "Grant Agreement" budgétaire européen sur les transports sur la période 2021-2027.

Pour l'occasion, plus de 600 invités ont assisté en direct ou sur écran géant à l'arrivée de la tête de coupe d'un diamètre de 11,26 m. Parmi eux, le nouvellement nommé secrétaire d’État en charge des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, acceptait de mordre la poussière après avoir symboliquement pressé le buzzer qui lançait l'immense mécanique.

Charbon et eau

Si les feux des projecteurs éclairaient les voûtes de l'immense chambre où sera démonté Federica sous trois mois (et dont la tête et ses 76 molettes pourraient être acquises par TELT afin de constituer un trophée posté à l'entrée du tunnel), l'attention allait aux opérateurs. Quatre cent cinquante femmes et hommes -dont 200 sont originaires de la vallée de la Maurienne et 70% de la région Auvergne-Rhône-Alpes- sont intervenus 7/7 j et 24h/24 dans l'une des sections géologiques les plus complexes du parcours souterrain du Lyon-Turin, un front houiller mariant charbon et eau. "Ce fut une véritable révélation des techniques et des technologies complexes qu'il nous a fallu imaginer et déployer pour sécuriser le percement", reconnaissait Mario Virano, directeur général de TELT-Tunnel Euralpin Lyon-Turin, promoteur binational chargé des travaux.

Sur le même sujet Lyon-Turin: un chantier propice aux expérimentations techniques


Conforme aux délai (avec une avancée moyenne de 10 à 20 m/jour) et au budget (390 millions d'euros), ce percement réussi "remplit d'espoirs" (sic) Hubert Du Mesnil. Le président de Telt se projette vers la suite. Confié au groupement d'entreprises rassemblant Spie batignolles TPCI, Eiffage TP, Ghella, CMC, Cogeis, Sotrabas, sous maîtrise d’œuvre d'Egis et Alpina, ce premier lot de travaux précède le lancement simultané, courant 2021, de sept tunneliers chargés de poursuivre le creusement entre les quatre descenderies achevées depuis 2016. En parallèle, quinze fronts d'excavation selon les méthodes dites traditionnelles à l'aide d'engins de chantier, sinon avec l'appui d'explosifs, devraient achever les travaux de génie civil, notamment "sous" Saint-Martin-La-Porte pour 2026.

Résultat des appel d'offres: réponses fin novembre

Tous les appels d'offres sont lancés, côté France comme côté Italie (avec là six mois de décalage consécutifs au contexte politique). "Nous adresserons le 30 novembre 2019 le dossier aux entreprises admises côté France, et six mois plus tard en Italie. Elles disposeront de trois mois pour livrer leurs propositions techniques finales" précise Mario Virano.

A l'issue, les procédures obligatoires (démarche "anti-mafia") devraient ajouter une année d'instruction. "Tous les contrats devraient être signés début 2021" estime le directeur général. Cela représentera près de 4 milliards d'euros de génie civil pour le creusement de l'intégralité du tunnel de base. Concernant le puits sur la commune d'Avrieux, l'étude des offres reçues et les négociations en cours sur ces travaux spécifiques semblent pouvoir aboutir sous quatorze mois.

Sur le même sujet Lyon-Turin : les candidatures sont ouvertes pour réaliser les travaux du tunnel principal

Même si la presse italienne s'interrogeait ouvertement de l'absence des membres du gouvernement italien à cette réception, situation à laquelle il s'est bien gardé de répondre, Jean-Baptiste Djebbari a confirmé, lundi, la "volonté de la France d'aboutir, et selon la rencontre que j'ai eue vendredi, lors du conseil des ministres des transports à Bruxelles avec mon homologue italienne, Paola De Micheli, de nos deux pays". En parallèle, la Commission Européenne qui prend actuellement ses marques, annonce réévaluer sa contribution.

Actuellement établie à 40%, la participation de l'UE au Lyon-Turin pourrait "s'élever à 50 voire 55% sur ce projet transfrontalier complexe, y compris les voies d'accès" confirme Philippe Chantraine, représentant de la Commission Européenne, sous réserve cependant que le budget voté par la Commission soit "suffisamment abondé par les États membres pour satisfaire cette ambition".

Commentaires

Lyon-Turin: sous les Alpes, le tunnel atteint les 9 kilomètres

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Précis du droit de la commande publique

Précis du droit de la commande publique

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur