Le Sénat italien approuve le Lyon-Turin ferroviaire
- © Jessica Ibelaïdene

Le Sénat italien approuve le Lyon-Turin ferroviaire

AFP |  le 08/08/2019  |  BTPHaute-SavoieTravaux ferroviairesTeltEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

BTP
International
Haute-Savoie
Travaux ferroviaires
Telt
Europe
Valider

Le Sénat italien a voté deux motions - purement symboliques, et sans valeur juridique contraignantes - en faveur du chantier du Lyon-Turin, et de son tunnel de 57,5 km.

 

Après le gouvernement italien fin juillet, c'est au tour du Sénat de se prononcer en faveur du Lyon-Turin. Les parlementaires ont adopté mercredi deux motions favorables à la construction de la ligne à grande vitesse Lyon-Turin et ont rejeté celle du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) notoirement opposé à cet ouvrage. Le M5S, opposé depuis toujours à ce TGV, demandait au Parlement de bloquer la réalisation de cette ligne à grande vitesse estimant que "le projet est inutile, coûteux et vieux", mais cette motion a été rejetée par 181 voix contre et 110 pour. Les deux autres motions favorables à la construction de la ligne présentées par des partis d'opposition (Parti démocrate et +Europe) ont recueilli respectivement 180 et 181 voix pour.

Une loi pour mettre un terme au Lyon-Turin

La bataille autour des motions, un document qui n'a pas de valeur juridique contraignante, était purement symbolique pour le M5S qui menait un combat perdu d'avance. En effet, le Parlement italien a adopté en 2016 une loi sur la réalisation de ce projet franco-italien et il faudrait une nouvelle loi du Parlement pour y mettre un terme.

Sur le même sujet Lyon-Turin : l’Italie lève les doutes sur la poursuite du chantier

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte avait en outre estimé il y a une quinzaine de jours que ne pas réaliser la ligne ferroviaire "coûterait beaucoup plus cher" que de mener le projet à son terme. Selon un sondage publié en début de semaine, sept Italiens sur dix sont favorables à ce projet qui vise à réduire les transports de marchandises en camions au profit du rail et à diviser par deux le temps de trajet pour les passagers, en mettant Turin à deux heures de Lyon.

Commentaires

Le Sénat italien approuve le Lyon-Turin ferroviaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur