En direct

Lyon-Turin: lancement des travaux pour le tunnelier Federica
Federica entrera en action dès le mois d’août. Pour la première fois, les deux tunneliers creuseront simultanément de part et d’autre des Alpes. - © Caroline Moureaux

Lyon-Turin: lancement des travaux pour le tunnelier Federica

Emmanuelle N’Haux (Bureau de Lyon du Moniteur) |  le 22/07/2016  |  BâtimentEuropeOuvrage d'art

Inauguré jeudi 21 juillet 2016 par le premier ministre Manuel Valls, le tunnelier Federica va entrer en action pour creuser les 9 km de galerie de reconnaissance dans l’axe et au diamètre du futur tube sud du tunnel ferroviaire Lyon-Turin

Cinq ans de travaux seront nécessaires pour que Federica grignote, sur une longueur de 9 km, la roche du massif alpin à Saint-Martin-La-Porte (Savoie). Une galerie de reconnaissance géologique qui sera creusée dans l’axe et au diamètre du futur tube sud du tunnel transfrontalier de 57,5 km en direction de l’Italie. «Des travaux qui viennent compléter les 9 kilomètres de descenderies, galeries de service et d’accès au tunnel transfrontalier déjà réalisés sur le versant français entre 2002 et 2010», précise Telt, promoteur public, en charge de la réalisation et de la gestion de la section transfrontalière.

De fabrication française – NFM technologies – le tunnelier de 135 mètres de long et de 2 400 tonnes, avancera à raison de 100 millimètres par minute. Au fur et à mesure de son avancée, le tunnelier posera les voussoirs qui, assemblés en anneaux, formeront le revêtement de la paroi du tunnel. Quelque 6 000 voussoirs seront ainsi fabriqués dans une usine spécialement installée à quelques kilomètres du chantier.

Financement précisé

Le premier ministre, présent pour l’inauguration du tunnelier, a précisé les sources de financement des travaux du Lyon-Turin. Estimé à 8,6 milliards d’euros, le coût des travaux sera supporté à hauteur de 25% par la France, 35% par l’Italie et 40% par l’Union européenne. Côté français, le premier ministre a annoncé que «les résultats des tunnels routiers du Mont-Blanc et du Fréjus» viendraient alimenter le fonds (Fonds de développement d’une politique intermodale des transports dans le Massif alpin) dédié à financer la liaison ferroviaire. Un fonds qui pourrait être aussi alimenté par de nouvelles recettes comme l'Eurovignette.

Commentaires

Lyon-Turin: lancement des travaux pour le tunnelier Federica

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Date de parution : 11/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur