En direct

Lyon-Turin : l’Europe et le maître d’ouvrage mettent la pression
- © © TLT.

Lyon-Turin : l’Europe et le maître d’ouvrage mettent la pression

Jessica Ibelaïdene |  le 20/02/2019  |  InternationalTeltLyon-TurinFerroviaireTravaux ferroviaires

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Travaux publics
International
Telt
Lyon-Turin
Ferroviaire
Travaux ferroviaires
Valider

Le conseil d’administration de Telt, le maître d’ouvrage du tunnel ferroviaire du Lyon-Turin, s’est réuni le 19 février. Au cœur des discussions, le lancement de trois appels d’offres de creusement, toujours en attente alors que le retard s’accumule.

Il va falloir se décider rapidement désormais. C’est le message qui ressort du conseil d’administration de Telt, promoteur public chargé de la réalisation et de la gestion du tunnel ferroviaire du Lyon-Turin, qui s’est tenu le 19 février, à Paris. Il a ainsi été décidé « un bref report de la publication des avis de marchés », concernant les 3 lots de creusement du tunnel côté français. Ils représentent près de 2 Mds€ de travaux.

Ces appels d’offres auraient dû, selon le calendrier initial de Telt, être publiés au cours du 3e trimestre 2018. Mais les positions contradictoires du gouvernement italien, tiraillé entre une Ligue favorable au projet et un Mouvement 5 étoiles farouchement opposé, et la réalisation d’une nouvelle étude coûts-bénéfices, avaient déjà incité le maître d’ouvrage à les suspendre.

L’Europe menace de réduire sa participation de 300M€

Les gouvernements français et italien lui avaient ensuite demandé d’attendre la fin 2018 avant toute publication, ce à quoi s’est conformé Telt. Tout en précisant que dépasser la date du 30 novembre 2018 faisant prendre le risque d’un retard important, ce qui pouvait compromettre le versement des financements européens.

Lors de la réunion, la Commission européenne, par la voix de son représentant, a d'ailleurs fait part de son impatience. Une communication officielle de l’agence exécutive « Innovation et réseaux », en charge des programmes de l’Europe dans les domaines des transports notamment, a été transmise au conseil d'administration. Elle indique « comme condition pour la confirmation de l’entière contribution de 813 M€, l’imminente publication des avis de marchés ». Si elle tarde, la menace est désormais réelle : l’Europe pourrait décider d’appliquer « une réduction de 300M€ » à cette enveloppe.

Mettre chacun face à ses responsabilités

« Au terme de la discussion, le conseil a demandé au président et au directeur général de Telt [Hubert du Mesnil et Mario Virano, NDLR] d’informer les deux gouvernements des échéances de la discussion de ce jour, des délais définis par INEA et des responsabilités en conséquence », explique le maître d’ouvrage dans un communiqué. Il a par ailleurs maintenu la séance ouverte, « le temps d’approfondir les éléments techniques et de procédures nécessaires ».

L’Italie avait exprimé son intention de rencontrer les représentants de l’Etat français et de la Commission européenne avant de rendre publique l’analyse coûts-bénéfices qu’elle avait commandée. Ce qui n’a pas été le cas puisque les résultats de l’étude ont été dévoilés le 12 février. Cette réunion, qui doit se tenir prochainement, sera l’occasion pour la France et l’Europe de presser à nouveau leur partenaire de prendre une décision concernant la poursuite du projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin et de son tunnel de 57,5km.

En fonction des discussions, le conseil d’administration du constructeur de la section transfrontalière prévoit de siéger de nouveau peu après cette réunion. Avec l’espoir de pouvoir lancer courant mars ces 3 appels d’offres.

Commentaires

Lyon-Turin : l’Europe et le maître d’ouvrage mettent la pression

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur