En direct

Lyon se prépare à fêter les 30 ans de son plan Lumière
Les mises en lumière participent à la scénographie de ville, comme ici l’Antiquaille. - © Michel Djaoui

Lyon se prépare à fêter les 30 ans de son plan Lumière

EMMANUELLE N'HAUX |  le 09/11/2018  |  BâtimentRhôneAuvergne Rhône-Alpes

Première ville à se doter d’un plan Lumière, Lyon s’est imposée en France comme à l’international comme un référent des mises en lumière pérenne.

Lyon, ville des lumières. Dans quelques semaines, la prochaine édition de la fête des Lumières (du 6 au 9 décembre) verra touristes et habitants déambuler dans la ville pour admirer les créations internationales projetées dans toute la ville. Au-delà de ce rendez-vous, Lyon s’est imposée comme une pionnière en matière de mise en lumière pérenne.

C’est en effet la première ville à s’être dotée d’un plan Lumière, en 1989. Le maire de l’époque, Michel Noir et son adjoint à l’urbanisme Henri Chabert, ont considéré la lumière « comme un outil d’aménagement urbain », rappelle Thierry Marsik, directeur de l’éclairage urbain de la ville de Lyon.

Le paysage sublimé


Aujourd’hui ce sont plus de 250 bâtiments, ouvrages d’art, espaces publics qui sont ainsi mis en valeur par un éclairage pérenne. « Au-delà de sublimer le patrimoine de notre ville, nous avons développé une stratégie de mise en lumière du paysage», précise le directeur de ce service de 95 personnes, intervenant depuis la conception, jusqu’à la maintenance en passant par les achats.

La direction de l’éclairage urbain travaille de concert avec les acteurs privés à l’instar d’Adia, propriétaire de nombreux immeubles rue de la République qui a mis en place un éclairage pérenne sur ses bâtiments (atelier Roland Jeol).

« La mise en lumière d’un bâtiment ne nécessite aucune autorisation administrative. Aussi, la qualité du dialogue entre lumière publique et lumière privée est primordiale ! », souligne Thierry Marsik.

Une expertise reconnue à l’international

A l’origine de la création du réseau international des villes sur l’éclairage urbain « Luci » (70 villes membres et 40 membres associés), Lyon est un référent pour des nombreuses villes dans le monde. La direction de l’éclairage urbain intervient à la demande de villes pour les aider à mettre en place leur plan Lumière.

Elle a ainsi signé la conception des plans de Saint-Pétersbourg, d’Hô-Chi-Min-Ville ou de La Havane.

Lyon, ville des lumières

Plus de 1 000 points lumineux/an

En 1989, la ville comptait 42 000 points lumineux qui consommaient 35 GWh

En 2017, les 77 000 points lumineux consommaient 27 GWh

 

Commentaires

Lyon se prépare à fêter les 30 ans de son plan Lumière

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 10.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur