En direct

Lyon: pour une privatisation de la verbalisation

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 27/09/2001  |  ArdècheCantalDrômeAinPuy-de-Dôme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Ardèche
Entreprises
Cantal
Drôme
Ain
Puy-de-Dôme
Allier
Savoie
Haute-Savoie
Haute-Loire
Loire
Rhône
Isère
Collectivités locales
Marchés privés
Réglementation
Valider

La ville de Lyon réfléchit à décharger la policie municipale de ses missions de verbalisation sur la voie publique pour les confier à une société privée assermentée. Si la loi ne le permet pas (encore), à la ville, certains assurent que le ministère de l'Intérieur "ne serait pas contre". Objectif de cette privatisation: intensifier les contrôles pour rendre la sanction inévitable. Aujourd'hui, un automobiliste indiscipliné n'encourt qu'un risque sur quatre d'être mis à l'amende. Ce qui le conduit à mal ... se garer. En 2000, on a comptabilisé quelque 380 000 procès verbaux.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur