En direct

Lyon lance la première école consacrée aux sciences de l'éclairage

DEGIOANNI Jacques-Franck |  le 29/10/2002  |  France entièreEclairage urbainRhôneInternationalAménagement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France entière
Eclairage urbain
Rhône
International
Aménagement
Valider

Avec l'adoption de son plan Lumière dans les années 90 et l'illumination de plus de 200 sites et monuments, la ville de Lyon, remarquée à l'étranger pour son éclairage public, accueille la première école consacrée à l'Eclairage et à la Domotique.
"Le plan Lumière permet à Lyon de valoriser la richesse de son patrimoine mais aussi de montrer au monde son savoir-faire dans les techniques de l'illumination", a indiqué Jacques Fournier, de la direction de l'éclairage public à Lyon. Créé en 1989 à l'initiative de Lyon, le plan propose aux touristes un "itinéraire Lumières" qui leur permet de découvrir la capitale des Gaules en suivant, comme un parcours fléché, les illuminations des neufs arrondissements lyonnais.

Entre autres bâtiments "mis en lumière", ils peuvent désormais apercevoir la première école en France consacrée aux sciences de l'éclairage. "C'est comme un coeur qui bat dans la nuit", indique Roger Monnami, co-initiateur du projet et président de Sonepar-Sud-est, une entreprise partenaire spécialisée dans la distribution de matériel électrique. "Quand tombe le soir, l'éclairage se fait de l'intérieur et il est dynamique", explique Bernard Hamel, le directeur de l'école Assomption-Bellevue qui accueille 200 étudiants sur près de 2000 m2.

L'école est le théâtre d'un ballet quotidien de lumières aux couleurs changeantes, qui obéit à un cycle de 2 minutes durant trois heures.
Le tout est assuré par une vingtaine de projecteurs et orchestré par un logiciel informatique. "Le jour, tout est fait pour optimiser la luminosité naturelle avec de nombreuses surfaces vitrées ainsi qu'une utilisation intelligente et ciblée de l'éclairage artificiel", ajoute M. Hamel. Des cloisons translucides font ainsi office de murs pour les neuf salles de classe, la lumière se répartit uniformément grâce à un éclairage modulable et le matériau des meubles a été étudié pour avoir un même réfléchissement. Les radiateurs ont été remplacés par 1.400 panneaux rayonnants chauffants au plafond.

Le prix de ce tout technologique s'élève à près de 3 millions d'euros, dont plus du tiers est financé par le Conseil régional Rhône-Alpes. "Cette école dédiée à la clarté et à la mise en lumière a pour objectif de rendre pérenne le savoir-faire lyonnais en la matière", ajoute M. Monnami, qui a réalisé l'illumination des tours Petronas en Malaisie (les plus hautes du monde), du Palais de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg (Russie) ou du Fort de La Havane (Cuba). En ce sens, l'école Assomption-Bellevue assure avec l'université Lyon III et l'école IAE l'enseignement de la 1ère licence professionnelle en France, de "Conception et Management en Eclairage". L'école s'est inscrite au prochain Trophée Lumière, qui récompense les concepteurs d'éclairage, au moment même où Lyon célèbre la Fête des Lumières, une tradition qui pousse chaque année les Lyonnais à orner le soir du 8 décembre leurs fenêtres de bougies et de lumignons.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur