En direct

LYON Des chais se transforment en cinémas

P. D. |  le 23/08/2007  |  Rhône

Au cœur de l’ancien quartier de l’Industrie en plein renouvellement urbain, le futur multiplexe Pathé se coule dans les ex-chais Beaucairois, récemment inscrits à l’Inventaire des monuments historiques au titre de l’architecture industrielle du XIXe siècle. Sud Architectes, retenu sur consultation de la ville de Lyon (*), met en valeur le volume intérieur de ces bâtiments pour un montant de travaux de 22 millions d’euros. « Il était impensable de ne pas mettre en valeur la spectaculaire charpente qui constitue un des principaux intérêts de cet ensemble », explique Patrick Bowdler, architecte (Laurent Guella et Virginie Cuille, architectes assistants). Le bâtiment existant accueille un espace public qui comprend l’accueil des cinémas et concentre les activités ludiques connexes.

Difficulté principale : le traitement de la sécurité incendie pour rendre possible la préservation et l’exposition de la charpente. « La seule solution est de réaliser un établissement à simple rez-de-chaussée pour éviter la mise en œuvre d’une stabilité au feu de la charpente qui imposerait une dégradation définitive de l’ouvrage », insiste Patrick Bowdler. Le choix initial de préservation de l’espace intérieur des chais débouche sur la construction de bâtiments adossés aux volumes importants.

DESSIN - RHO PATHE 13.eps
DESSIN - RHO PATHE 13.eps

Commentaires

LYON Des chais se transforment en cinémas

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur