En direct

Lyon Assistance à maîtrise d'ouvrage pour la réhabilitation du patrimoine sportif

le 15/09/2000  |  RhôneRénovationSportTravaux publics

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Rhône
Rénovation
Sport
Travaux publics
Valider

La réhabilitation du patrimoine sportif très ancien n'a pas fait depuis une bonne dizaine d'années l'objet de travaux lourds de réhabilitation à de rares exceptions près comme le stade de Gerland et le palais des sports, par exemple. L'effort réalisé a bénéficié prioritairement aux équipements de proximité. Il convient également de réaliser les travaux d'adaptation de certains grands équipements à de nouvelles demandes comme pour le centre nautique du Rhône, le palais des sports, la patinoire Charlemagne, la piscine de Vaise et le stade Vuillermet.

Un audit a porté sur 189 grands et petits équipements sur la base d'une étude pilotée par la direction générale des services techniques et la direction des sports. Le besoin de travaux de conservation du patrimoine est chiffré à 250 millions de francs, hors le palais des sports et la piscine du Rhône. Les travaux sont à classer en trois niveaux de priorité : les seuls travaux très urgents (sécurité des personnes, registre de sécurité, homologation des enceintes) et urgents (conservation des bâtiments) représentent 150 millions de francs TTC. Ils devraient être engagés sur deux à trois années à venir avec 63 millions de francs sur les piscines et patinoires. Sur les années 2001, 2002 et 2003, l'effort portant sur un investissement réservé aux sports est estimé à 45 millions de francs par an contre 10 millions aujourd'hui.

Reste l'adaptation des équipements, un dossier lourd qui touche à l'analyse des besoins et à l'évolution de la pratique sportive, à l'adaptation des bâtiments voire aux projets urbains comme pour la piscine de Vaise et la patinoire Charle1magne. La piscine de Vaise nécessitera des travaux estimés à 25 millions de francs pour 1 650 m2 avec l'extension du bâtiment et l'aménagement d'une fosse à plongeon complète, une salle d'entraînement spécialisée, un petit bassin d'apprentissage. La patinoire Charlemagne nécessitera, quant à elle, quelque 35 millions pour 2 867 m2 avec l'exension et l'aménagement d'une seconde piste de glace (60 m x 30 m) et la réaorganisation et l'aménagement d'exploitation, d'accueil du public et des associations. Enfin, le très ancien stade Vuillermet bénéficiera d'une réhabilitation complète avec la reconstruction de la tribune est, l'aménagement du stade annexe en unité indépendante, un bâtiment club-house, un revêtement du terrain en synthétique, la construction et/ou le réaménagement de locaux pour l'accueil de matches de haut niveau, etc.

Cependant, avant de lancer de telles opérations, il est indispensable de disposer de programmes détaillés et de projets de phasage incluant l'ensemble des travaux d'aménagement et de rénovation de ces bâtiments. Les études d'assistance à maîtrise d'ouvrage, notamment, seront traitées par voie de marchés négociés alors qu'une première autorisation de programme de 45 millions de francs est inscrite pour la conservation de ce patrimoine.

Contact : direction des sports, tél. 04.72.10 39.91 (Jean-Louis Coste-Chareyre).

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil