En direct

Lycée d’arts appliqués Auguste-Renoir (Paris XVIIIe)
PHOTO - ARCHI SIGNAL 2.eps - © INTEGRAL RUEDI BAUR

Lycée d’arts appliqués Auguste-Renoir (Paris XVIIIe)

le 18/09/2008  |  ParisRéalisationsEducationArchitectureGros œuvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
Réalisations
Education
Architecture
Gros œuvre
Professionnels
Valider

Identité chromatique visuelle en façade

Entre la place Clichy et le cimetière Montmartre, ce lycée en cours de restructuration se compose de bâtiments hétérogènes implantés sur deux sites de part et d’autre de la rue Ganneron. « Nous travaillons toujours à thématiser la signalétique pour aller au-delà d’un simple repérage spatial », explique Florence Lipsky, architecte. Ici, le designer Ruedi Baur, avec la participation des enseignants et des élèves, exprime l’identité du lieu par un traitement graphique de la façade pour « dire qu’il s’agit d’un lycée d’arts appliqués sans avoir à l’écrire », précise Ruedi Baur : les panneaux de polycarbonate Controlite (Everlite) intègrent des lamelles orientables colorées selon un dégradé qui passe du vert à l’orange. Le bâtiment est en effet implanté entre la verdure du cimetière mitoyen et les masses de brique ocre du bâti parisien. « Ce dispositif cinétique, qui suit le passant dans sa marche, est bien une réponse graphique conceptuelle liée au contexte », explique Pascal Rollet, architecte. La signalétique intérieure sera surtout réalisée au pochoir pour des questions de simplicité et de robustesse (le bâtiment ne sera livré qu’en septembre 2009). Pour Florence Lipsky, cette collaboration étroite entre architecte et graphiste n’est fructueuse que si « l’interdisciplinarité est un moment de fusion dans un espace-temps délimité et repéré, et non un champ ouvert à l’infini. » « Il s’agit d’oublier les intérêts de sa propre discipline au profit du projet », précise-t-elle.

Maître d’ouvrage : conseil régional d’Ile-de-France.

Architectes : Intégral Lipsky Rollet, mandataire. Laurent Thierry, chef de projet.

Graphisme et signalétique : Intégral Ruedi Baur.

L’EXPERT Ruedi Baur designer. Intégral Ruedi Baur et associés.

« Réduire la signalétique à l’essentiel »

En matière de signalétique dans le bâtiment, on a souvent pris les cas de figure les plus complexes (gares, aéroports, etc.) pour, ensuite, les décliner. Or une école ne présente pas le même degré de complexité… Toute la difficulté est d’être juste par rapport à l’architecture : il faut trouver le bon registre d’expression, qui relève parfois d’une certaine poétique, et qui fait écho au parti architectural de l’édifice. Là commence la vraie collaboration. La signalétique vient en accompagnement de l’architecture et sera donc très différente selon qu’il s’agit d’un projet fluide qui exprime d’emblée son contenu, comme souvent avec Florence Lipsky et Pascal Rollet, ou bien plus complexe, comme avec Frank Gehry ou Christian de Portzamparc. Nous ne sommes pas dans la logique de l’industriel qui a intérêt à vendre le plus de marquages possibles. L’idéal est, en fait, d’intervenir suffisamment tôt dans la conception pour déboucher, par le dialogue, sur une réduction à l’essentiel de la signalétique. Et, d’une certaine manière, tout panneau est un échec !

%%GALLERIE_PHOTO:0%% %%GALLERIE_PHOTO:0%%

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur