En direct

Lucerne/Centre de culture et de congrès Clairs-obscurs de Jean Nouvel

ELISABETH ALLAIN-DUPRE |  le 11/09/1998

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider

Geld plus Geist : de l'argent certes, mais surtout de l'esprit... C'est ainsi que la presse helvétique a salué, lors de l'inauguration, la grande salle de concert symphonique posée par Jean Nouvel au bord du lac des Quatre-Cantons. Quel plus bel hommage pouvaient rendre des Suisses au travail, pourtant inachevé, du Français ? Il faut dire que Jean Nouvel se montre ici au faîte de son art. Avec son brio habituel, il exacerbe les solutions constructives (le porte-à-faux vertigineux de la toiture) et démonte le programme composite (musique, congrès, musée) pour en exprimer l'essence : trois bâtiments autonomes, étirés côte à côte, de longueur et d'épaisseur inégales, reçoivent chacune des entités. Mais, effet de la maturité, génie du lieu, ou circonstances particulières de cette opération (lauréat du concours de 1988, Nouvel fut d'abord écarté par les Lucernois, puis rappelé en 1992 pour concevoir un nouveau projet sur un programme décanté) ? Toujours est-il que le KKL (Kultur und Kongresszentrum Luzern) baigne dans un climat de sérénité neuf chez l'architecte de la tension et du décalage. L'immense toiture (environ 70 m de côté, 45 m de porte-à-faux à l'angle) qui couvre les trois bâtiments et leur parvis gomme paradoxalement leur masse à l'échelle du piéton, mais l'affirme sobrement dans le grand paysage de lac et de montagnes. Seule achevée pour l'instant (le reste suivra en 1999), la salle de concert de 1840 places tire une atmosphère chaude et claire de ses panneaux acoustiques en plâtre gaufré. Laissés blancs, ils reflètent la lueur rouge qui sourd des chambres d'écho latérales, le bleu nuit du plafond, ou les tons dorés des sièges en bois. Contrastant avec la chambre, les tons rouge sombre des foyers et des circulations enchâssent luxueusement les vues sur le paysage, omniprésentes et soigneusement cadrées. Absolument maîtrisé, ce jeu du clair-obscur culmine sur la terrasse, où, sous la sous-face d'aluminium qui réfléchit les vibrations du lac, Nouvel offre aux Lucernois un travelling impeccable sur leurs quatre cantons. A voir plus en détail dans une prochaine édition du «Moniteur Architecture-AMC». FICHE TECHNIQUEMaîtrise d'ouvrage : Fondation du Centre de culture et de congrès, Lucerne. Maîtrise d'oeuvre :Architecture : Architectures Jean Nouvel (AJN) ; Brigitte Métra, chef de projet ; J. Achache, M.-H. Baldran, D. Brault, S. Carbone, G. Domenig, X. Lagurgue, D. Laurent, Ph. Mathieu, E. Nespoulous, J. Parmentier, M. Raasch, M. Röthlisberger, B. Weinstein, S. Zopp, assistants. Ingénierie : Electrowatt et Pluss + Meyer, structures ; Schudel + Schudel, coordination générale, sanitaires ; Aicher, De Martin, Zweng, Balduin-Weisser, fluides ; Scherler, électricité ; Infraplan,installations audiovisuelles ; Planungsgruppe, techniques de scènes. Consultants : Jacques Le Marquet, scénographie, Russell Johnson (Artec), acoustique ; Alain Bony, Henri Labiole, interventions plastiques ; SRPC/Rüegg, signalétique. Surfaces : 22 000 m2 utiles ; 35 000 m2 hors oeuvre brut. Coût : 205 millions de francs suisses, soit environ 850 millions de francs français (toutes dépenses confondues). Entreprise générale : ARGE Electrowatt Engineering AG/Göhner Merkur AG. PHOTOS ET PLANS :1 et 2. La grande toiture s'affine en lame au-dessus du parvis.3. La conque de l'auditorium, revêtue d'érable, déborde dans le foyer.4. Dans les circulations rouge sombre, chaque fenêtre cadre une vue « carte postale ».5 et 6. Galbé comme un violon, l'auditorium est avant tout un outil au service de la musique ; les panneaux de plâtre gaufré pivotent pour ouvrir les chambres d'écho tendues de rouge. Coupe sur l'auditorium (ci-dessus). Plan du rez-de chaussée (ci-contre) : d'ouest en est, la barre étroite du musée, l'espace polyvalent et congrès (salle de 900 places) et l'auditorium. Sur l'arrière, une bande de services dessert les trois entités. Précision apportée dans le Moniteur 4947 p. 31 : Page 34 la grande photo d'ensemble est inversée droite-gauche et Page 35 la coupe de la salle a été tronquée.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil