En direct

Lorraine L'Etat s'appuie sur l'université pour étudier l'A32

Laurent Miguet |  le 04/04/1997  |  France NumériqueFormation BTPTransportsCommunication

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Numérique
Formation BTP
Transports
Communication
Valider

-Un portrait détaillé du territoire d'accueil de l'A32 utilisant la « logique floue ».

La première phase de l'étude préalable à la création d'un observatoire de la future autoroute A32, livrée en décembre à la direction régionale de l'équipement, marque une approche nouvelle en matière de réalisation d'infrastructures. « La réglementation nous demande de mettre en lumière les perspectives d'aménagement issues de l'autoroute. Or, ces perspectives s'expliquent en partie par un passé dont il n'existera aucune trace au moment de la mise en chantier. D'où l'intérêt d'étudier les tendances de fond dans la zone d'étude, pendant la décennie qui précède la construction de l'infrastructure », analyse Jacques Vigneron, directeur régional de l'équipement.

L'originalité de l'approche de l'Etat ne se limite pas à la date de démarrage : le Cries (caractérisation et recherche pour l'information économique et sociale), structure intégrée au centre de recherche et d'études géographiques de l'université de Metz, a utilisé ses outils d'analyse de l'aménagement du territoire par la logique floue.

Christiane Rolland-May, la directrice du Cries, rappelle les performances des logiciels développés par cet organisme. Aux algorithmes de régionalisation floue mis en oeuvre par le logiciel Fuzzyclass s'ajoute le traitement de dizaines de paramètres qualitatifs - par exemple la vigueur du tissu associatif - par Qualiclass.

Les données issues du traitement informatique permettent de sélectionner, parmi l'ensemble des paramètres, ceux qui définissent le mieux les évolutions en cours dans le périmètre étudié. « Si, dans vingt ans, d'autres études remettent en cause la pertinence de ce choix de paramètres, elles pourront réutiliser la matière première des études actuelles », commente Jacques Vigneron. Une idée constante sous-tend le travail de la géographe : « Les grandes évolutions s'opèrent dans les espaces intermédiaires entre plusieurs zones d'influence. » D'où l'intérêt de l'étude préalable à la création d'un observatoire de l'A32, qui couvre le territoire de la métropole Nancy-Metz.

Les services de l'Etat ont demandé au Cries de tester l'application de la logique floue au traitement des images satellitaires Spot. « En guise de galop d'essai, nous avons travaillé sur le secteur compris entre Louvigny et Pont-à-Mousson », explique Christiane Rolland-May : entre les deux grandes villes de Lorraine, cette zone intermédiaire par excellence accueillera non seulement l'autoroute, mais aussi la gare lorraine du TGV.

En 1997, la deuxième phase d'études préalables à la création de l'observatoire de l'A32 intégrera un périmètre élargi à l'ensemble du territoire de la métropole lorraine, y compris le bassin ferrifère. A Nancy, l'Institut lorrain du génie urbain, partenaire de nombreuses collectivités dans la conception de systèmes d'informations géographiques, paraît bien placé pour ajouter ses compétences à celles des universitaires messins. Le tandem Equipement-université permettra la réalisation de synthèses thématiques semestrielles, autour des liens entre transport et développement local, annonce Jacques Vigneron.

GRAPHIQUE : LES CARACTERISTIQUES DE DE VANDOEUVRE-LES-NANCY

Le canton (figuré en rouge) a une structure dominante de type 7 : banlieue peuplée et active.

Les effets de l'A32 seront analysés en référence à cette situation.

Types dégagés par l'analyse spatiale :

I. Ruraux : 1. Rural isolé à faible armature urbaine. 2. Rural en mutation. 3. Rural avec bourg actif

II. Périurbain : 4. « Rurbain » : urbanisation sur fond rural actif.

5. Périurbain : urbanisation sur fond rural en déclin.

III. Urbain : 6. Espace urbain sur fond industriel en mutation.

7. Banlieue peuplée et active. 8. Evolution vers des fonctions urbaines.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil