En direct

Loiret L'agglomération orléanaise redessinée par le tram

jean-jacques talpin |  le 26/11/1999  |  TransportsCollectivités localesArchitectureAménagementLoiret

La construction de la première ligne de tramway s'accompagne de nombreux chantiers qui vont profondément modifier le paysage local.

L'agglomération orléanaise connaît actuellement une véritable boulimie de projets. Ces derniers accompagnent la réalisation de la première ligne de tram, dont les travaux entre Fleury-les-Aubrais, au nord, et Olivet, au sud, sont en bonne voie et seront achevés dans un an.

A Fleury-les-Aubrais, la création d'un centre-ville devient d'actualité grâce au tramway qui desservira totalement la ville avec quatre stations. La ZAC Coeur de ville, s'étendant sur une surface de 20 hectares, va profondément modifier le visage de cette cité de 20 000 habitants. A la Bustière, Fleury va aménager un centre de loisirs (7,8 millions de francs ; architectes : Dagois-Hilbey), une salle de quartier, peut-être un pôle social, et de 220 à 250 logements. « Nous jouerons la carte de la mixité, explique Angelo Ferro, adjoint à l'urbanisme. Le recensement a montré que la population ne progressait plus. Il fallait réagir. »

Le véritable centre-ville prendra place à Lamballe, près du centre commercial, qui sera restructuré. C'est également à Lamballe que s'installera un espace culturel (25 millions de francs), conçu par les architectes Ivars et Ballet. « Tous ces projets, précise Angelo Ferro, auraient vu le jour. Le tram a surtout permis d'accélérer les choses et d'avoir une vision globale. Nous ne voulions d'ailleurs du tram que s'il irriguait véritablement le centre. »

L'autre pôle fleuryssois est constitué par la gare des Aubrais. C'est ici que devrait être mené un chantier « gigantesque et magnifique », selon les mots de Dominique Guy, responsable des grands projets à la communauté de communes. Ce projet va d'abord se traduire par la construction d'un parking aérien de 800 places (81 millions hors taxes) et le réaménagement de la place de gare. A terme, ce qui est aujourd'hui un immense parking deviendrait un espace urbanisable accueillant commerces et activités.

Même problématique à la gare d'Orléans, qui doit être entièrement restructurée. Une première phase sera achevée à l'automne 2000, mais le grand projet sera mené au-delà : il consiste à raser et reconstruire la gare, étendre le centre commercial, construire des bureaux pour la SNCF, créer un front urbain le long de la RN 20 avec des bureaux et logements.

Ce projet pourrait aller jusqu'à la Râpe, un espace de 5 hectares où sera aménagé un nouveau quartier avec 35 000 m2 de surfaces, dont 15 000 m2 d'activités et près de trois cents logements.

Concernant le centre-ville, deux concours d'architectes ont été organisés pour réaménager la place de Gaulle (concours remporté par Tracé Urbains) et la place de la Croix-Saint-Marceau (concours pour Alain Poivet). Loin d'utiliser le plus court chemin, le tramway d'Orléans aura un tracé sans doute atypique, tout en permettant de lancer des projets urbains dans chacune des trois communes, avec des chantiers comme l'agglomération en a rarement connu et comme elle n'en connaîtra sans doute plus avant longtemps.

TRACE

Le tramway à Orléans

De Fleury-les-Aubrais à Olivet, le passage du tramway est l'occasion de différents projets, dont la création de plusieurs ZAC accueillant tant des logements que des activités.

ENTRETIEN Jean-Pierre Sueur « D'abord un projet d'urbanisme » Pour le maire d'Orléans et président de la communauté de communes, la création de la première ligne de tramway est l'occasion de réunifier l'agglomération.

Pourquoi tant de projets urbains liés au tramway ?

Parce que le tramway est un projet de transport et un projet d'urbanisme. C'est une extraordinaire occasion de revaloriser un grand nombre d'espaces, redonner de la cohérence à une agglomération, et créer de nouveaux paysages urbains. Le tram est une réponse aux deux ruptures qui ont marqué l'histoire d'Orléans : au XIXe siècle, avec la construction des deux gares, et au XXe siècle, avec la création de La Source.

Ces projets auraient-ils vu le jour sans le tramway ?

Bien sûr, mais sans doute beaucoup plus tard. La restructuration de la gare devait être réalisée, mais l'arrivée du tramway nous oblige à aller plus vite. C'est vrai aussi pour Fleury-les- Aubrais, qui devait créer un vrai centre-ville, et également pour Olivet, qui voulait aménager le Larry. Le tramway permet d'accélérer et de fédérer ces projets, de rassembler des quartiers disparates pour retrouver une unité urbaine.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
Olivet Le Larry, un pari sur le futur

Au sud de l'agglomération, le tramway aboutit à Olivet, mais en frôlant le centre-ville. « Nous avons étudié tous les tracés, explique l'adjoint à l'urbanisme, Guy Bombereau, celui passant par le Larry était le moins mauvais. » Avec une surface de 50 hectares, située à seulement 400 mètres du centre d'Olivet, le Larry représente le futur de la ville. « Le plan de cette ZAC, précise Guy Bombereau, a été totalement conçu en fonction du tram. » Une clinique y ouvrira ses portes fin décembre, tandis qu'un premier chantier de 60 logements va être ouvert par Bâtir Centre. Au total, la ville veut y construire quelque 700 logements. « C'est le futur d'Olivet, insiste Guy Bombereau, un endroit stratégique, avec la RN 20, proche à la fois de la Source et du parc d'activités des Aulnaies. » Plus loin, au Clos-du- Moulin, une nouvelle ZAC, sur une vingtaine d'hectares, prévoit d'accueillir,en collaboration avec la ville d'Orléans, des activités tertiaires ou de recherche.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur