En direct

LOIRE La ZAC des Plaines, vitrine de Loire-Forez

VINCENT CHARBONNIER |  le 19/04/2007  |  TransportsArchitectureAménagementLoireLoir-et-Cher

La Société d’équipement du département de la Loire (SEDL), en voie de redressement, travaille avec la communauté d’agglomération Loire-Forez à l’aménagement de la ZAC des Plaines sur les communes de Bonson, Sury-le-Comtal et Saint-Marcellin-en-Forez. Après avoir conduit une étude de faisabilité, elle a défini les contours de cette zone de 100 hectares, bordée par la future déviation de Sury et par la RD 498, et desservie par une voie ferrée.

De certaines contraintes, elle entend faire des atouts : les bassins de rétention créés le long d’un cours d’eau, accessibles par des cheminements piétonniers, pourront accueillir des activités de loisirs.

La ZAC des Plaines aura une vocation logistique majeure. Percier Réalisation et Développement (PRD) a signé trois compromis de vente pour trois terrains d’une superficie globale de 29,3 hectares. PRD prévoit d’investir 90 millions d’euros en six ans. Un premier bâtiment de 48 915 m2 sera construit sur une parcelle de 10 ha. Deux autres, de 62 815 m2 et 30 510 m2, suivront. Un pôle de services (restauration, hôtellerie, station-service) sera implanté à proximité. Une autre parcelle de 8 ha sera réservée à des activités logistiques.

Une volonté d’excellence. Les trois autres secteurs seront dédiés à de petites entreprises artisanales, dans le prolongement de la zone existante, et à des activités industrielles, en particulier agroalimentaires. Le cœur de zone sera dévolu au tertiaire, à des équipements publics communs (crèche, salles de réunion) et à un hôtel en façade de la route départementale. L’aménagement de la ZAC des Plaines représente un investissement de 21 millions, non compris l’achat des deux kilomètres de voie ferrée reliée à la gare de Bonson. Le démarrage des travaux de VRD est prévu en 2008, la livraison du premier bâtiment logistique fin 2008.

« Il existe une volonté d’excellence en termes d’aménagement », souligne Joseph Perreton, chargé de cette opération à la SEDL, en particulier dans la gestion hydraulique. Ce projet s’inscrit dans une démarche de développement durable mentionnée dans le cahier des charges. La SEDL travaille de manière étroite avec le paysagiste Hors Champs et avec le bureau d’études Coplan Environnement Conseil qui proposent de faire de ce parc d’activités un véritable « lieu de vie ».

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur