En direct

Loire L'Equipement prépare les travaux de la RN 88

VINCENT CHARBONNIER |  le 22/01/1999  |  Collectivités localesArchitectureAménagementLoireInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Architecture
Aménagement
Loire
International
Autres DOM-TOM
Travail
Travaux publics
Rénovation
Valider

La requalification de l'A47 et de la RN7 figurent aussi parmi les grands chantiers routiers. Dans le bâtiment, l'heure est à la déconstruction et à la réhabilitation.

Avec un taux de réalisation de 94 %, la Loire fait figure de bon élève de la classe rhônalpine pour l'actuel contrat de Plan Etat région. Marc Arnaud, directeur départemental de l'Equipement, peut aborder sereinement la préparation du XIIe contrat de Plan.

L'accent sera mis sur la requalification de la RN 88 entre Saint-Chamond et Rive-de-Gier, puis au-delà jusqu'à Givors-Ouest. Dans l'esprit de l'Equipement, il s'agit de rendre cet axe à caractère autoroutier plus confortable et plus sûr, sans augmentation de capacité. Les travaux porteront sur le calibrage d'une bande d'arrêt d'urgence, le changement des glissières de sécurité, des travaux de protection phonique et l'extension du système de messagerie Coraly. Deux contrats de Plan devraient être nécessaires pour réaliser cette requalification évaluée à 850 millions de francs.

La RN7 est la seconde préoccupation de la DDE. Les travaux sur la dénivellation du carrefour de la RN7/RN82 vont démarrer en 1999, ainsi que ceux de la déviation de Saint-Martin d'Estréaux. La déviation de la Pacaudière/Changy sera vraisemblablement engagée en 2000, de même la première tranche de travaux pour la mise à 2x2 voies de la RN82 entre Neulise et la RN7. Ces opérations se poursuivront dans le cadre du XIIe contrat de Plan qui devrait comprendre l'aménagement de la RN82 entre Neulise et l'antenne autoroutière de Balbigny.

L'activité dans le bâtiment reste bien orientée avec une hausse des autorisations de construire au 4e trimestre 1998. Situation inédite, les moyens disponibles pour financer le logement s'avèrent surabondants par rapport aux besoins, ou plus précisément aux capacités de montage des projets. Le nombre de PLA stagne ainsi à 500, alors que 800 auraient pu être débloqués. Il devrait en être de même en 1999 alors que la vacance paralyse nombre d'opérateurs sociaux.

L'augmentation de cette vacance entraînera en 1999 une forte activité de déconstruction : 501 logements à Montchovet à Saint-Etienne, et 413 logements dans différents quartiers de Roanne. La démolition de la « muraille de Chine stéphanoise » permettra d'aménager un pôle à vocation technologique et de recherche sur 18 000 m2.

La Loire sauvegarde par ailleurs sa deuxième place au titre des opérations de réhabilitation subventionnées par l'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat (Anah) à raison de 300 millions de F de travaux générés dans le cadre d'Opah ou par les primes à l'amélioration de l'habitat (+ 57 % en 1998).

Une forte augmentation due selon Marc Arnaud à l'augmentation des taux de subvention au niveau départemental et à l'ouverture au milieu diffus.

PHOTO : La «muraille de Chine», à Montchovet, cèdera la place à un pôle technologique et de recherche.

Programmes pour 1999 et 2000

Equipements publics :

- Restructuration du palais de justice de Saint-Etienne : appel d'offres lancé en mai 1999 (coût : 50 millions de F environ).

- Reconstruction du palais de justice de Roanne : première tranche engagée en 1999 (25 millions de F).

- Maison d'accueil spécialisé et maisons de retraite (58 millions de F en 1999).

Routes :

- Déviation de Saint-Martin d'Estréaux (2,5 km) : début des travaux en 1999 avec mise en service en juillet 2000.

- Déviation de Changy-La Pacaudière (8,5 km) : acquisitions foncières en 1999 (8 millions de F). Démarrage des travaux en 2000 avec mise en service en juillet 2002.

- Mise à 2x2 voies de la RN 82 entre Neulise et la RN 7 (6,4 km) : premiers travaux en 2000 avec une mise en service en 2001.

Urbanisme

- Restructuration de Montchovet : démolition de « la Muraille de Chine » au second semestre 1999. Création sur cet emplacement d'une zone d'activités à vocation technologique et de recherche (18 000 m2) pour un coût total des aménagements de 37,4 millions de francs.

- Projet multi-quartiers de Roanne : démolition de 413 logements en 1999 au Halage, au Mayollet et à Oudan. Concours d'urbanisme et d'architecture sur ce dernier quartier (articulation avec la ville, aménagement des bordures du bassin de l'Oudan et du canal, réalisation de 2 tranches d'habitat individuel social groupé mixant plusieurs types de financement). Coût de la phase de déconstruction : 12,4 millions de francs.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur