Transport et infrastructures

Loi d’orientation sur les mobilités : un report à l’automne non acté, mais qui fait parler

Mots clés : Gouvernement

Alors que la présentation de la stratégie transports du gouvernement prend du retard, le secteur des infrastructures commence à craindre un décalage du calendrier. La loi d’orientation sur les mobilités, qui doit être présentée mi-avril, pourrait en fait être discutée au Parlement à partir de septembre seulement.

 

Officiellement, le calendrier ne change pas : la loi d’orientation sur les mobilités (LOM) doit être présentée en avril au Parlement. Mais un autre son de cloche commence à envahir le secteur des infrastructures : alors que le gouvernement tarde à dévoiler sa stratégie globale pour les transports (prévue initialement en février), la LOM pourrait être reportée à la rentrée de septembre.

Le patron d’Eiffage Concessions, Philippe Nourry, a vendu la mèche le 28 février, lors de la présentation des résultats du groupe. « Il semblerait que les sujets ferroviaires soient prioritaires par rapport aux sujets d’infrastructures en général »,...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X