Le gouvernement incite les collectivités à lutter contre les logements vacants
- © © Fondation Abbé Pierre

Le gouvernement incite les collectivités à lutter contre les logements vacants

Marie-Noëlle Frison, avec AFP  |  le 20/01/2021  |  LogementCollectivités localesFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Collectivités locales
France
Valider

Le gouvernement lance un appel à candidatures aux collectivités souhaitant être accompagnées dans la lutte conte les logements vacants. Ces dernières ont jusqu'au 21 février 2021 pour postuler. 

Un an après le lancement d’un plan national de lutte contre les logements vacants, L’État lance un appel à candidature aux collectivités locales souhaitant être accompagnées dans leurs démarches de lutte contre la vacance.

Les candidatures sont ouvertes du 20 janvier 2021 au 12 février 2021 inclus.

Tous les types de collectivités peuvent présenter leurs dossiers, qu’elles soient situées en zone tendue ou détendue.

Accompagnement renforcé et mise à disposition d'outils

Les collectivités sélectionnées bénéficieront d’un accompagnement renforcé de la part des partenaires nationaux du plan, à savoir la Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages (DHUP), l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et le Réseau national des collectivités mobilisées contre le logement vacant (RNCLV).

Plusieurs outils seront mis à leur disposition :

  • accompagnement méthodologique, mise en réseau national avec les acteurs mobilisés dans la lutte contre la vacance pour l’entraide, échange de bonnes pratiques, mise en place de partenariats ;
  • mise à disposition et analyse du nouveau jeu de données LOVAC (croisement des fichiers fiscaux 1767BISCOM et des Fichiers Fonciers) sur les logements vacants et leurs propriétaires ;
  • déploiement de la solution numérique Zéro Logement Vacant, qui permet de repérer, contacter et convaincre les propriétaires de logements vides et suivre leur remise sur le marché  ;
  • déblocage de crédits complémentaires de l’Anah sur l’ingénierie (études).

Selon l'Insee, la part des logements inoccupés a augmenté depuis trente ans à travers le pays. Ils sont surtout présents dans les campagnes et les petites villes, mais leur proportion augmente aussi dans les zones "tendues", principalement les grandes agglomérations, où la demande est la plus forte pour se loger.


Commentaires

Le gouvernement incite les collectivités à lutter contre les logements vacants

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil