Logement

Logements neufs : les ventes reculent au 4ème trimestre 2017

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Marché de l'immobilier - Politique du logement

Au 4ème trimestre 2017, le nombre de logements vendus recule de 3,8% sur un an, tandis que les réservations affichent un repli de 3,8% par rapport au T4 2016, à 34 700 logements. Malgré cette baisse, la tendance annuelle pour les deux pans d’activité reste à la hausse : +2,1% en 2017 par rapport à 2016.

Un marché en berne au quatrième trimestre 2017 ? Avec 34 700 logements vendus au cours des trois derniers mois de l’année 2017, le secteur du neuf accuse une baisse de 3,8% par rapport au T4 2016. Ce recul s’explique essentiellement par le plongeon du secteur de l’individuel (-12,9%) et du léger repli dans le collectif (-2,9%), note le ministère de la Cohésion des territoires dans sa dernière note de conjoncture. Du côté des réservations, la même tendance s’observe : le nombre de logements réservés au T4 2017 atteint 34 700, soit un repli de 3,8% sur un an.

Parallèlement, les mises en vente accusent elles aussi une très forte baisse au 4ème trimestre 2017: -13,2% par rapport au T4 2016. « Cet ajustement du volume de nouveaux logements commercialisés permet ainsi aux promoteurs de stabiliser l’encours de logements proposés à la vente en fin d’année (104 000 logements) », observe le ministère de la Cohésion des territoires.

Rapportées au niveau annuel, les ventes et réservations restent orientées à la hausse (+2,1% en 2017 par rapport à 2016). Les mises en vente ont quant à elles diminué de 4,3% entre 2016 et 2017. 

 

Des tendances différentes selon les territoires

 

Le nombre d’annulations reste quant à lui très élevé, puisqu’il affiche une hausse de 31,9% par rapport au 4e trimestre 2016, résultat d’un remodelage des aides à l’accession. 3 800 unités sont concernées en 2017, soit l’équivalent de 10,9% des réservations. « Au final, l’encours de logements proposés à la vente à la fin de l’année 2017 est stable (+0,4%) par rapport au niveau observé fin 2016 », note le ministère.

Au niveau des territoires, la zone B2 « présente un profil conjoncturel atypique », d’après les statistiques. Les mises en vente baissent au 4e trimestre (-24,4%), tandis que les réservations sont en forte augmentation (+14%), par rapport au T4 2016. La zone C affiche, contrairement aux zones A, Abis et B1, un marché dynamique en 2017, que ce soit au niveau des mises en ventes (+17,6% par rapport à 2016) et des réservations (+12,9% sur la même période). 

 

Recul des réservations d’appartements au T4 2017

 

Côté appartements, le nombre de réservations est en repli au 4e trimestre 2017 : -2,9% par rapport au T4 2016, s’établissant à 32 000 unités. Malgré un net recul observé sur les studios (-11,6%), la tendance annuelle des réservations reste à la hausse (+2,6% par rapport à 2016). Les mises en ventes, avec 26 500 logements, diminuent quant à elles de 12,1% sur un an au dernier trimestre 2017.

L’encours des appartements proposés à la vente, 95 100 logements à la fin du T4 2017, est en hausse de 1,1% par rapport au T4 2016. Sur un an, les prix de vente  sont stables en moyenne. « Après une légère baisse en début d’année, un appartement est vendu en moyenne 4000 euros/m² fin 2017, comme au quatrième trimestre 2016 », note le ministère de la Cohésion des territoires.

 

Le prix des maisons individuelles en hausse

 

Même tendance du côté des maisons individuelles, qui sont en net repli sur les trois derniers mois de 2017 : 27 000 unités au T4 2017, soit -12,9% sur un an. Cette baisse conclut une année en berne puisque le secteur a enregistré -3,1% de réservations par rapport à 2016. « L’ajustement à cette conjoncture se traduit par un fort recul des mises en vente (-22,9% par rapport au quatrième trimestre 2016) qui s’établissent à 2 600 unités ce trimestre », observe le ministère. Dans le même temps, les prix des maisons augmentent légèrement (+5,9% au T4 2017 à 269 000 euros), « sous l’effet de réservations de maisons haut standing ».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X