En direct

Logements à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) - Quatorze variations autour d’une même manière d’habiter
PHOTO - 765956.BR.jpg - © YVES DENOYELLE

Logements à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) - Quatorze variations autour d’une même manière d’habiter

M. C. |  le 17/01/2014  |  BâtimentCommunicationPrix d'architecturePuy-de-DômeArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Communication
Prix d'architecture
Puy-de-Dôme
Architecture
Technique
Valider
Mention à l'équerre d'argent -

Agressif et généreux. C’est ainsi que l’architecte Nasrine Seraji qualifie le projet de 74 logements qu’elle a réalisé à Clermont-Ferrand pour l’Office public de l’habitat et de l’immobilier social (Ophis) du Puy-de-Dôme. Agressif car l’opération affirme sa présence dans la ville par des façades noires en enduit et brique. « La brique pleine donne une allure, une échelle, une pérennité et une précision d’exécution au bâtiment », estime la conceptrice. Une maîtrise des détails appréciée par le jury des Prix d’architecture du Moniteur.

Attentive à la qualité de vie des habitants, Nasrine Seraji a par ailleurs misé sur des espaces généreux. A commencer par les vastes porches d’entrée installés dans chacune des deux ailes du complexe résidentiel - en accession sociale et en locatif social -, et qui s’ouvrent sur le jardin arboré en cœur d’îlot et sur les alentours. Hostile à la répétitivité des appartements synonyme d’ennui selon l’architecte, ceux-ci diffèrent en plan et en volume suivant quatorze types variant du simplex au duplex, de la simple, à la double, voire à la triple orientation. Cette diversité se prolonge à l’extérieur par des balcons qui, côté jardin, zigzaguent d’un logement à l’autre et forment des brise-soleil pour les appartements du niveau inférieur. La répartition des logements - 47 à 96 m² - change légèrement d’un étage à l’autre en fonction du contexte. En résumé, une opération qui fait preuve d’urbanité et d’humanité.

PHOTO - 765961.BR.jpg
PHOTO - 765961.BR.jpg - © photos Studio Erick Saillet
PHOTO - 765963.BR.jpg
PHOTO - 765963.BR.jpg - © Atelier SERAJI
PHOTO - 765957.BR.jpg
PHOTO - 765957.BR.jpg - ©
PHOTO - 765962.BR.jpg
PHOTO - 765962.BR.jpg - ©
PHOTO - 765960.BR.jpg
PHOTO - 765960.BR.jpg - ©
NASRINE SERAJI, architecte

Le logement est un programme dit « ordinaire », et pourtant essentiel. Le maître d’ouvrage, l’Ophis du Puy-de-Dôme, nous a soutenus dans cette conviction. Il était demandeur d’un type de logement différent, nous lui en avons proposé quatorze. Quatorze manières de vivre dans une opération qui compte 74 appartements. Georges Parcoret, directeur de projets de l’Ophis, est architecte. Il a été sensible à notre recherche de diversité spatiale, tant en plan qu’en volume, pour que chacun puisse s’approprier son logement.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Ophis du Puy-de-Dôme. Maîtrise d’œuvre : Atelier Seraji Architectes et Associés, architecte-urbaniste ; Euclid, BET structure et fluide ; MDETC, économiste ; SCTARL Debost, OPC. Principales entreprises : Dumez Lagorsse (terrassement, gros œuvre, façades) ; Gauthier (menuiseries extérieures) ; Métallerie orcetoise (métallerie, serrurerie). Surface : 6 500 m² Shon. Coût : 8,2 millions d’euros HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur