Le moniteur
Logement social : « Un large champ d'innovation s'ouvre aux bailleurs »
Dirigé par Bernard Blanc, Aquitanis est propriétaire de 20 000 logements, et a réalisé 95 M€ de chiffre d'affaires en 2017. - © RODOLPHE ESCHER / AQUITANIS

Logement social : « Un large champ d'innovation s'ouvre aux bailleurs »

Propos recueillis par BERTRAND ESCOLIN |  le 03/10/2018  |  Logement socialGirondeBailleurs sociauxHLMLoi Elan

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement social
Gironde
Bailleurs sociaux
HLM
Loi Elan
Logement
Congrès HLM 2018
Valider

Entretien avec Bernard Blanc, directeur général d'Aquitanis, l'office public de l'habitat de Bordeaux Métropole.

Votre office HLM accorde une grande place à l'innovation. Est-ce une stratégie délibérée ?

En effet, la livraison ce printemps du programme d'habitat participatif Locus Solus à Bordeaux résume notre volonté : coconcevoir et cogérer avec les habitants des milieux de vie autosoutenables. Dans ce quartier du Grand Parc, 46 logements locatifs sociaux disposent, au pied de leur résidence, d'une ferme urbaine cultivée sur dalle.

Vous avez également introduit massivement le bois dans vos programmes, et plus récemment la brique crue.

Oui, depuis dix ans, avec notre filiale d'accession Axanis et une entreprise locale, nous avons développé une offre de logements évolutifs à ossature bois, modulables et rapides à monter. Construire mieux, faire un pas de côté par rapport à la production industrielle, innover, accepter une frugalité heureuse de moyens et de matériaux, réintroduire la beauté et le souci du social, tout cela ouvre un large champ d'innovations aux organismes de logement social. Non loin du bassin d'Arcachon (Gironde), dans la ZAC de Biganos dont nous sommes les aménageurs (1), nous allons ainsi utiliser de la brique crue, de la terre et des fibres végétales. Un bâtiment va expérimenter ce procédé avant la réalisation d'un programme ambitieux de 650 logements.

Vous semblez inquiet quant à l'avenir du modèle économique du logement social…

En instaurant la réduction du loyer de solidarité (RLS) et l'augmentation de la TVA, le gouvernement a déstabilisé un modèle économique. Cela impacte directement nos fonds propres. On nous invite donc à vendre massivement notre patrimoine et à nous endetter.

Un modèle difficilement pérenne qui exige de trouver de nouveaux relais de croissance.

Que pensez-vous de la loi Elan ?

Cette nouvelle politique du logement nous impose une double contrainte : une raréfaction des ressources financières traditionnelles et une exigence de production en volume d'un « bien marchand » complexe et coûteux car évolutif, sobre, partagé et connecté. L'Etat fait le pari que libéraliser et financiariser le secteur HLM sera gage d'une plus grande performance. A voir. Nous allons passer par une phase de désorganisation d'une ampleur inédite. C'est peut-être le prix de la réinvention de notre modèle !

Cela remet-il en question l'équation financière du logement social ?

Rappelons les chiffres : un logement neuf, c'est 82 % d'emprunts, 9 % de fonds propres et 9 % de subvention.

Environ 90 % du financement des logements sociaux doit donc être assuré par la capacité de bonne gestion à long terme des organismes HLM. Cela risque d'être encore plus délicat si nous perdons nos fonds propres et que le prix du foncier, qui représente 20 % du coût d'une opération, continue de s'envoler.

Quelles solutions préconisez-vous ?

Depuis trois ans, nous avons constitué avec l'entreprise sociale pour l'habitat Mésolia un réseau autour de Coo. pair(s). Cette société anonyme de coordination nous permet de mettre en commun nos moyens. Nous allons l'étoffer en créant un organisme foncier solidaire dédié aux locaux d'activités. Les innovations technique, sociale et managériale peuvent créer un modèle écologique face au modèle industriel dominant.

(1) Une démarche engagée depuis trois ans avec 2PM Architectures, Les Grands Ateliers, 180° Ingénierie et Fabrice Tessier.

Commentaires

Logement social : « Un large champ d'innovation s'ouvre aux bailleurs »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur