En direct

Logement social La réhabilitation prime

le 05/12/1997  |  Evénement

Au coeur de la mission historique de la Caisse des dépôts, la transformation de l'épargne populaire en investissements d'intérêt général a vécu un tournant majeur en 1996. En raison de la baisse de sa rémunération, le livret A a subi une décollecte record de 75 milliards, même si celle-ci a été compensée par un engouement pour les Livrets d'épargne populaire (LEP), les Livrets Jeune et l'épargne-logement. Certes, il n'y a pas péril en la demeure pour l'équilibre financier de la Caisse : forte de près de 1 200 milliards de fonds gérés, elle en conserve une part importante sous forme de liquidités et de placements sur les marchés financiers. Son taux de liquidité est ainsi supérieur à l'heure actuelle à 40 %, traduisant une baisse du volume de prêts, et ce, malgré une contrepartie à la garantie de l'Etat sur les livrets qui conforte substantiellement chaque année les besoins budgétaires de la nation. En revanche, ces transferts de placements ont des conséquences non négligeables sur la gestion maison puisque le coût de la transformation des dépôts à vue en emplois à très long terme s'est désormais renchéri. A fin octobre, 1997, la barre s'est quelque peu rétablie puisque l'on note un léger excédent sur le livret A et un surplus de 50 milliards sur l'ensemble des fonds d'épargne. Mais la perspective probable d'une nouvelle baisse de taux du livret A dans les prochains mois (à 3 % ?) laisse planer de nouveaux doutes sur le financement du logement social.

Car, côté emplois aussi, les choses évoluent. Le montant annuel des prêts au logement diminue à 28 milliards cette année, contre 29 milliards en 1996 et 34 milliards en 1995. Et ils se repositionnent : la chute des prêts locatifs aidés (PLA), par exemple (-22 % début novembre), traduit, selon Georges Constantin, directeur de la DFE, « la difficulté des organismes HLM à monter des opérations ; ils se concentrent sur la gestion et utilisent leur trésorerie pour se financer ». Entre contraintes budgétaires et inadéquation du marché, les PLA-Très Sociaux et les prêts locatifs intermédiaires sont eux-mêmes respectivement en baisse de 16 % et de 24 % par rapport à l'an dernier. Les prêts à la réhabilitation et à l'amélioration de l'habitat ont, en revanche, le vent en poupe. « L'approche qualitative se développe, note Georges Constantin, et c'est une chance pour qu'existe un entretien permanent du patrimoine pour reconstruire la ville ». Le volet « politique de la ville » de la DFE s'en ressent, à près de 3 milliards d'aides en 1997 ( + 20 %). Du logement populaire à l'insertion en passant par la requalification des quartiers et les PME, le grand régulateur qu'est la Caisse n'a pas fini de prêter main forte à l'Etat : ne parle-t-on pas de sa contribution peu onéreuse aux financements des futurs TGV ?

MISSIONS La Direction des fonds d'épargne (DFE) de la Caisse centralise et gère tout ou partie des fonds déposés sur les livrets d'épargne défiscalisés (livrets A et B, Codevi, Livret d'épargne populaire...). Elle est chargée pour l'essentiel de les transformer en prêts à long terme en faveur de l'habitat locatif social et de la politique de la ville.

ACTUALITE Décollecte sur le livret A depuis 1996 et probable baisse de son taux de rémunération courant 1998.

Priorité à la réhabilitation dans le logement social.

Les taux privilégiés des prêts de la Caisse pourraient concourir au financement des TGV.

Commentaires

Logement social La réhabilitation prime

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX