Logement social à Neuilly: Fromantin veut revoir les objectifs à la baisse

Partager
Logement social à Neuilly: Fromantin veut revoir les objectifs à la baisse

Le maire divers-droite de Neuilly-sur-Seine estime que les objectifs légaux ne pourront être atteints.

Dans un courrier envoyé jeudi 17 septembre au préfet des Hauts-de-Seine, Jean-Christophe Fromantin, le maire de Neuilly-sur-Seine, demande la saisie d'une commission nationale placée auprès du ministère du Logement pour "ajuster l'objectif triennal (de construction de logements sociaux, ndr) sur les possibilités réelles de la ville et tenir compte des contraintes". Cet objectif légal, qui concerne les villes n'atteignant pas le seuil minimum de 20% de logements sociaux, s'élève pour Neuilly à 746 logements à construire de 2008 à 2010. "Nous savons déjà qu'au maximum de nos dispositifs, nous ne pourrons créer que 400 à 450 logements", a expliqué à l'AFP M. Fromantin. "Il n'y a aucune volonté de s'affranchir de nos obligations en matière de solidarité, mais l'honnêteté veut qu'on ne signe pas sur des objectifs inatteignables", ajoute-t-il.
Sur la période 2004-2007, la ville a réalisé 378 logements sur un objectif légal de 774, soit 49%.

"Rareté du foncier"
Selon M. Fromantin, les difficultés de Neuilly tiennent notamment à la "rareté du foncier" sur la ville, au fait que 20% du terrain communal se situe en zone inondable et au faible taux de renouvellement du parc de logements, dû à la "qualité du bâti".
Le maire espère construire 400 à 450 logements sociaux d'ici 2010 en travaillant sur plusieurs pistes: le conventionnement d'une partie du parc de la ville (150 logements) et du parc immobilier appartenant à des institutionnels (Caisse des dépôts), la prise en charge par la ville de logements privés en proposant une cession d'usufruit à des propriétaires ou encore la construction d'une structure de logement d'urgence.
Ville de 60.000 habitants très huppée à l'ouest de Paris, Neuilly-sur-Seine, dont Nicolas Sarkozy a été maire de 1983 à 2002, compte 3,8% de logements sociaux, largement en dessous du seuil de 20% imposé par la loi SRU (Solidarité et Renouvellement urbain).

Adrien Pouthier avec AFP

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER Architecture

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil