En direct

Logement neuf : les mises en vente chutent au deuxième trimestre
Le nombre de mises en vente de logements neufs baissent au deuxième trimestre 2018. - © ©Eléonore H - stock.adobe.com

Logement neuf : les mises en vente chutent au deuxième trimestre

S.V. |  le 23/08/2018  |  ConjonctureLogementMinistère de la Cohésion des territoiresConjoncture immobilier Immobilier résidentiel

Avec une baisse de 12,8% des mises en vente entre avril et juin 2018 et une hausse des réservations, l'encours de logements proposés à la vente diminue.

Le « choc de l’offre » voulu par Emmanuel Macron semble encore loin. Le marché pourrait même être qualifié de tendu. Selon les derniers chiffres du ministère de la Cohésion des territoires sur la commercialisation de logements neufs, le nombre de mises en ventes s’est rétracté au deuxième trimestre 2018  (-12,8% sur un an). Cette forte baisse s’observe à la fois sur le collectif (-12,4%) et l’individuel (-17,2%). Parallèlement, les réservations connaissent une embellie, avec 34 100 logements réservés entre avril et juin 2018 (soit +1,7% par rapport au deuxième trimestre 2017). Cette hausse est notamment porté par le collectif (+2,3%), alors que l’individuel se replie (-4,9%).

Conséquence de cette hausse de la demande et de la baisse de l’offre : l’encours de logements proposés à la vente de fin de trimestre diminue et s’établit à 110 100 unités (-1,1% sur un an). Le prix de vente moyen des logements neufs augmente également par rapport au deuxième trimestre 2017 : +2,7% pour le collectif et +3,2% pour les maisons individuelles.

 

Des réservations en berne pour l’individuel

 

Dans le détail, les réservations d’appartements s’établissent à 31 500 unités. Cependant, ces résultats sont à mettre en perspective. En effet, si les deux pièces et les appartements de plus de trois pièces ont connu une nette progression (+5% et +6,6% respectivement), les petites surfaces (studios) sont en net repli (-9%). Sur la même période, les prix de vente progressent de 2,7%. Au deuxième trimestre, un appartement est vendu en moyenne à près de 4 050 euros le m².

Du côté du marché des maisons individuelles, les réservations sont en recul (-4,9%, à 2 600 unités). Ce ralentissement est uniquement porté par les maisons de moins de quatre pièces (-30,1%), alors que les réservations pour les maisons de quatre pièces ou plus augmentent. Et loin d’échapper à l’augmentation des prix, une maison individuelle coûte en moyenne 264 000 euros au deuxième trimestre 2018, soit +3,2% sur un an.

 

Commentaires

Logement neuf : les mises en vente chutent au deuxième trimestre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur