En direct

Logement neuf : la baisse des mises en chantier s'accentue au second trimestre
Les mises en chantier et le nombre de permis de construire ont connu une baisse importante au deuxième trimestre 2018, par rapport à la même période un an plus tôt. - © © WikiCommons

Logement neuf : la baisse des mises en chantier s'accentue au second trimestre

S.V., avec AFP |  le 27/07/2018  |  LogementConjoncture immobilier Permis de construire

Les mises en chantier de logements et les permis de construire ont enregistré une baisse respective de 4,3% et 4% sur un an, confirmant le tassement observé depuis le début de l’année.

L’essoufflement de la construction de logements se fait clairement ressentir. Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 4,3% d'avril à juin en France, comparé à la même période de 2017.  Le nombre de permis de construire a lui baissé de 4% sur un an, a annoncé ce 27 juillet 2018 le ministère de la Cohésion des territoires, confirmant les inquiétudes des professionnels de la promotion.

Au cours de ces trois mois, les mises en chantier se sont élevées à 101 600 unités, tandis que le nombre de permis de construire délivrés sur la même période s'est établi à 116 800.

Par type de logement, les mises en chantier ont marqué le pas dans le logement individuel non groupé (-5%), tout comme dans le logement collectif (-2,7%). Pour les permis de construire, la baisse a été très nette dans le logement individuel (-10,5%), alors que le logement collectif a décliné de manière moins sévère (-3,4%).

 

Progression des mises en chantier sur un an

 

Sur les douze mois écoulés à fin juin, les mises en chantier de logements neufs ont en revanche augmenté de 5,2% à 422 700 unités, et les permis de construire ont légèrement décliné de 0,7% à 486 600 unités, comparé aux douze mois précédents. Par type de logement, le nombre de logements commencés a progressé tant dans le collectif (+8,2%) que dans l'individuel non groupé (+3,7%), sur cette même période.

Le mois dernier, le taux d'annulation des logements individuels autorisés à la construction a atteint 11,3%, restant inférieur à sa moyenne de longue période (12,2%) ces neuf dernières années. Dans le collectif (y compris en résidence), il était de 26,2%, au-dessus de sa moyenne de longue période (18,9%).

Quant au délai moyen d'ouverture de chantier pour les logements individuels, il s'est établi à 5,1 mois, proche de sa moyenne de longue période (5,3 mois de juin 2009 à juin 2018). Celui des logements collectifs est resté égal à sa moyenne de longue période, soit un délai d'ouverture de 11,2 mois.

 

Commentaires

Logement neuf : la baisse des mises en chantier s'accentue au second trimestre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX