En direct

Logement : les chiffres de la construction s’améliorent en octobre
Les chiffres de la construction marquent une nette amélioration, que ce soit sur les permis de construire ou les mises en chantier. - © Wellnhofer Designs - stock.adobe.com

Logement : les chiffres de la construction s’améliorent en octobre

S.V. avec AFP |  le 28/11/2018  |  LogementMinistère de la Cohésion des territoiresConjoncture immobilier Permis de construire

Entre août et octobre, les permis de construire connaissent un recul de 5,9% par rapport à la même époque en 2017. Une baisse bien moindre à celle observée depuis le début de l’année 2018.

Est-ce le début d’une inversion de la tendance ? Les permis de construire de logements, qui baissaient fortement en France depuis le début de l'année, ont nettement ralenti leur recul en octobre. De leur côté, les mises en chantier ont également atténué leur déclin, selon les chiffres du ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales publiés ce 28 novembre 2018.

Dans les détails, entre août et octobre, les permis de construire, indicateur avancé de l'immobilier neuf, se sont élevés à 122 400 unités, soit un recul de 5,9% par rapport à la même époque de 2017. Le nombre de mises en chantier a diminué de 6,5% à 87 500. Malgré cette baisse, les chiffres témoignent d’une nette amélioration, en particulier sur les autorisations de chantier. Au troisième trimestre, soit de juin à septembre, leur recul dépassait 10%. Il a donc diminué de près de moitié grâce au seul mois d'octobre. Le recul des mises en chantier s'atténue quant à lui dans une moindre mesure.

Amélioration sur les futures constructions

La situation s'est particulièrement améliorée pour les futures constructions d'immeubles, même si elles continuent à marquer le pas avec une baisse de 9% des permis de construire entre août et octobre : au troisième trimestre, elles déclinaient de plus de 17%. De façon moins marquée, la chute ralentit aussi pour les constructions de maisons individuelles non comprises dans des programmes immobiliers. Leurs permis reculent de 6,6% contre 10,9% auparavant.

Les acteurs du marché évoquent de multiples raisons pour expliquer la baisse de la construction. Pour les immeubles, le monde du logement social souligne que les économies demandées par le gouvernement, à hauteur de 1,5 milliard d'euros par an, n'encouragent pas les projets. Côté promoteurs, ces derniers mettent l'accent sur la frilosité des élus locaux à l'approche des élections de 2020.

Taux d’annulation des permis de construire

Chez les constructeurs de maisons, c'est notamment l'annonce fin 2017 par le gouvernement de la réduction du périmètre géographique de plusieurs aides à la propriété, comme le prêt à taux zéro (PTZ), qui est particulièrement évoquée pour expliquer la baisse de la construction.

En tout état de cause, le taux d'annulation de permis de construire a fortement augmenté pour les immeubles sur le seul mois d'octobre, par rapport à septembre. Il s'établit à 28,4%, alors qu'il n'a qu'un peu progressé dans l'individuel à 11,4%.

Commentaires

Logement : les chiffres de la construction s’améliorent en octobre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur