En direct

Livio rend béton la stratoconception
L’outil de stratoconception est installé désormais dans les ateliers de Peduzzi Bâtiment à Fresse-sur-Moselle (Vosges). - © Christian Robischon

Livio rend béton la stratoconception

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 15/10/2021  |  NumériqueVosgesImpression3DPlan de relanceBIM

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Technique
Numérique
Vosges
Impression3D
Plan de relance
BIM
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Le groupe vosgien adopte la technologie de fabrication additive inventée il y a trente ans à proximité de ses bases, pour en devenir un pionnier dans le monde du bâtiment.

Moins connue que l’impression 3D, la stratoconception fait partie de la même famille des fabrications dites additives, qui créent un objet par adjonction successive de strates à partir d’une commande informatique.
Elle partage avec elle les avantages de la multiplicité des formes et de la rapidité de réalisation, « et elle y ajoute celle d’un procédé en phase solide, et non liquide comme l’impression 3D », précise Claude Barlier, le « père » de la technologie : il en a déposé le brevet en 1991 et continue de la développer au sein de Cirtes à Saint-Dié-des-Vosges. Cette société qu’il préside est la tête de pont d’une filière entièrement française de conception et fabrication pour la stratoconception.

Après ses percées dans divers secteurs industriels (automobile, aéronautique, médical, plasturgie, emballage…), la stratoconception fait son entrée dans le BTP.

La porte lui est ouverte par le groupe vosgien Livio (400 personnes), voisin à ce titre du Cirtes, et en particulier par sa filiale de gros œuvre Peduzzi de 170 salariés à Fresse-sur-Moselle. Celle-ci s’est dotée d’une machine de fabrication et elle programme dans les prochains mois l’installation d’un atelier dédié pour passer à une phase, plus industrielle, de coffrage.

L’investissement chiffré à un peu plus de 800 000 euros a reçu un coup de pouce décisif il y a quelques semaines sous la forme de l’aide d’Etat de 278 000 euros au titre du plan de relance (Fonds d’accélération des investissements industriels) complétée de 67 000 euros de la région Grand Est via son dispositif « Parcours industrie du futur ».

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Livio rend béton la stratoconception

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil