En direct

Lit fluidisé : l'avenir nordiste d'une recherche lorraine

le 07/02/1997  |  ÉvénementPas-de-CalaisFrance entière

La Compagnie générale de chauffe valorisera à l'usine Renault de Douai (Nord - Pas-de-Calais) des recherches menées à partir du début 1995 à Nancy. Elle investira 80 millions de francs, dès l'été prochain et jusqu'à l'an 2000, dans un incinérateur de fluff (combustible léger issu des mousses, textiles et moquettes d'automobile). La direction du développement de la Compagnie générale de chauffe a testé, avec le concours de la direction régionale de l'industrie (Drire) de Lorraine, l'adaptation de la technique du lit fluidisé dense à l'incinération des fluff. Le système dit L4F (lit fluidisé fluff froid France) est ici mis en oeuvre dans le cadre d'un accord entre Renault, la Chauffe et le broyeur de ferrailles belge Galloo. Démarrage de l'enquête publique : premier semestre 1997.

Commentaires

Lit fluidisé : l'avenir nordiste d'une recherche lorraine

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur