Aménagement

Lisbonne va construire une troisième traversée routière sur le Tage

Le gouvernement portugais a annoncé la construction d’une nouvelle liaison routière sur l’estuaire du fleuve Tage à Lisbonne, qui pourra être un pont ou un tunnel, a indiqué mardi Antonio Mexia, le ministre portugais des Travaux Publics et des Transports.
Ce projet, qui permettra de relier la capitale au sud du pays, a d’ores et déjà été décidé. Il pourra s’agir soit « d’un pont, soit d’un tunnel », a expliqué M. Mexia.
Cette nouvelle liaison devrait coûter de 550 à 750 millions d’euros.
Ce passage sera construit au niveau d’Algès, à l’ouest de la capitale, et Trafaria, sur la rive gauche du Tage.

Ce projet est évoqué depuis plusieurs années mais avait été abandonné par le gouvernement de centre droit en 2002 en raison de la crise budgétaire.
Le gouvernement a entamé des négociations avec le groupement Lusoponte pour la réalisation de ce projet. Lusoponte exploite déjà les deux autres ponts à Lisbonne.

Jusqu’en 1998, Lisbonne comptait un seul pont. Le pont suspendu 25 avril, ouvert en 1966 et d’une longueur de 3 kilomètres, était devenu insuffisant pour la circulation automobile. Le pont accueille aussi le train depuis la fin des années 90.
La construction au nord de la ville du pont Vasco de Gama, l’un des plus longs d’Europe, avec 17,2 kilomètres dont 12,3 km au-dessus du Tage, avait coïncidé avec l’exposition universelle de 1998.
Lisbonne étudie également la possibilité de construire un nouveau pont ferroviaire pour le train à grande vitesse, dont l’implantation la plus probable se situerait au niveau du quartier de Chelas (est de Lisbonne) et de Barreiro (rive sud).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X