En direct

Lille-Métropole Un programme de 1,3 milliard de francs à dimension transfrontalière

le 05/12/1997  |  SantéCollectivités localesTechniqueEnvironnementNord

La communauté urbaine de Lille-Métropole vient de signer un contrat pluriannuel d'assainissement avec l'agence de l'eau. Les grandes lignes étaient déjà connues (« Le Moniteur » du 16 mai, p. 122). On remarquera toutefois la forte dimension transfrontalière du programme de stations d'épuration. L'opération la plus significative est la quasi-reconstruction (investissement de 220 millions de francs) de la station de Wattrelos-Grimonpont qui traitera des effluents français et belges, et assurera une meilleure qualité des eaux belges en aval.

Par ailleurs un financement franco-belge est prévu pour les stations de Comines (coût des travaux : 20 millions de francs), qui sera réalisée sous une maîtrise d'ouvrage belge (Ipalle à Tournai), et d'Halluin-Menin (coût des travaux : 20 millions de francs), peut-être sous maîtrise d'ouvrage flamande. Ces deux stations recevront des effluents en provenance des deux pays.

Une première convention franco-wallonne déterminant les participations respectives aux investissements pour Comines, Wattrelos et Armentières (qui traite des eaux belges et qui est située en territoire belge) et les modalités d'exploitation a été signée. Une autre est en cours d'élaboration avec la région flamande. La grosse station prévue à Neuville (86 millions d'investissements), tout près de la frontière, est sous maîtrise d'ouvrage de Lille-Métropole. Entrent dans le cadre du contrat pluriannuel les stations de Villeneuve-d'Ascq - le marché est attribué à Norpac et les travaux démarrent - et d'Houplin-Ancoisne (80 millions d'investissement prévus) - l'appel d'offres « épurateur » va être lancé sous peu, l'appel d'offres « génie civil » sera lancé en 1998. Les choix des groupements épurateurs-architectes pour les stations de Wattrelos et Neuville sont imminents. Les appels d'offres « génie civil » interviendront au cours de l'année 1998, d'abord pour Wattrelos qui est prioritaire, puis pour Neuville. Par ailleurs, Jean-René Lecerf, vice-président de Lille-Métropole chargé de l'écologie urbaine, a annoncé que les investissements sur les réseaux (raccordement à l'égout, réseaux d'assainissement), inscrits pour 828 millions de francs dans la convention avec l'agence de l'eau, feraient l'objet d'un avenant pour 40 millions de francs de travaux supplémentaires.

MAQUETTE : Maquette de l'extension de la station d'épuration de Villeneuve-d'Ascq. Architecte : Copin ; BET : Stereau.

Commentaires

Lille-Métropole Un programme de 1,3 milliard de francs à dimension transfrontalière

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX