En direct

LILLE La rue Faidherbe transformée en promenade urbaine

le 03/01/2003  |  AménagementEclairage urbainMobilier urbainNordParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Eclairage urbain
Mobilier urbain
Nord
Paris
Gironde
Tarn
Europe
Architecture
Bâtiment
Aménagements extérieurs
Valider

Axe historique de la ville desservant la Grand'Place, la rue Faidherbe ne jouait plus un rôle d'espace public majeur. Son réaménagement, qui privilégiera piétons et cyclistes, se prêtera aussi à l'accueil d'événements festifs.

La rue Faidherbe qui relie d'un trait de 400 m de longueur la gare de Lille-Flandres à la Grand'Place, est aujourd'hui encombrée de quatre voies de circulation, et d'une pléthore de mobiliers urbains disparates. Elle va subir une rénovation profonde, liée à la mise en application du plan de déplacements urbains (PDU). Voté par la communauté urbaine de Lille-Métropole, ce dernier prévoit de renforcer le rôle des transports en commun et des modes de déplacements « doux », marche et vélo.

Cette volonté politique affirmée a permis aux maîtres d'oeuvre - l'architecte Pierre Gangnet, le paysagiste Michel Corajoud, l'éclairagiste Laurent Fachard, qui ont déjà réalisé à Paris le réaménagement de la rue d'Italie et qui travaillent actuellement à celui des quais de la Garonne à Bordeaux - de proposer une transformation radicale de la rue dans le sens d'une « promenade urbaine » : ce sera un lieu attractif, voire festif, qui redonnera un lustre éclatant à cet espace public majeur de Lille, ancienne entrée de la ville.

Un espace modulable et plat, confortable au piéton

L'emprise réservée à la circulation automobile (décision de zone 30) sera ramenée à deux fois une voie (au total, une bande roulante réduite à 6,40 m de largeur), le stationnement sera éliminé et les trottoirs considérablement agrandis jusqu'à 9 m de largeur. Le projet sera réalisé pour la fin 2003 puisque la rue Faidherbe devra accueillir moult festivités dans le cadre du vaste programme « Lille 2004, capitale européenne de la culture ».

Les aménagements prévus visent à privilégier les piétons, les promeneurs et les animations festives. Sensible à « la trouée de vide percée entre les façades élancées de pierre et de brique » que forme la rue, à sa « très belle minéralité » Pierre Gangnet et Michel Corajoud ont imaginé une « rue-place », une « galerie à ciel ouvert » entre les fronts bâtis ordonnancés. D'où le choix d'un sol unitaire, tapis empierré sans ressauts, ni vue de bordures, simplement incliné en double V pour l'écoulement transversal des eaux. Cette surface est vouée à être totalement praticable par des piétons de tous âges. Tout le mobilier est amovible. La rue pourra se transformer en un espace entièrement piétonnier, fermé à la circulation automobile. La rue devient alors une place urbaine, une rambla.

Les vastes trottoirs sont équipés selon un système de bandes parallèles : en rive de chaussée, sur une largeur de 50 cm, le mobilier urbain de défense (potelets et barrières, signalisation lumineuse), puis sur 1,40 m une piste cyclable, puis 2 m où seront implantés des bancs doubles en bois, face à face. Selon les saisons, y seront installés également des bacs à plantes. Ensuite, un espace libre de 3,5 m est voué à la déambulation rapide, enfin un espace identifié par un revêtement de sol de pavés de porphyre rouge est destiné au « lèche-vitrines ».

Une mise en scène de lumière

A noter que les matériaux de sol (pavés de granit bleu de Lanhelin, en finition flammé), identiques sur la voirie et sur les trottoirs, forment un tapis bleuté, encadré de porphyre rouge qui borde, sur 2,50 m, les façades. Les bordures (2 cm de hauteur seulement pour faciliter la déambulation) seront en granit clair du Tarn. En pied de façade, vient une plinthe horizontale de dalles de pierre bleue de Belgique.

Trois grands mâts « aiguilles » et une multitude de sources placées sur les façades permettront différentes « conduites des états lumineux » : plein feu, spectacle urbain ou veille. Avec ce dispositif, l'éclairagiste Laurent Fachart a imaginé diverses scénographies de lumière, à mettre en oeuvre selon les circonstances en valorisant soit les façades, soit l'espace public.

Fiche technique

Maître d'ouvrage : Lille Métropole communauté urbaine.

Maître d'oeuvre : Pierre Gangnet, architecte (mandataire) ; Michel Corajoud, paysagiste ; Laurent Fachard, éclairagiste.

Entreprises attributaires pour la voirie et les sols : groupement SCREG-VPN-SNB.

Coût des travaux : 3,3 millions d'euros.

Livraison : novembre 2003.

PLAN :

Sans différence de niveaux, la rue facilite le déplacement des piétons et des handicapés.

PHOTOS :

La rue Faidherbe aujourd'hui (à droite), encombrée et au mobilier urbain disparate. La rue réaménagée (à gauche) mettra en valeur les façades des immeubles du XIXe siècle, une grande partie de l'espace pouvant être réappropriée par les piétons pour flâner. Et, à l'occasion de manifestations festives, la rue pourra aussi devenir entièrement piétonnière, comme une rambla de Barcelone : tout le mobilier urbain est amovible. Ci-dessous, le dispositif de mise en lumière, conçu par Laurent Fachard, prévoit une multitude de sources lumineuses disposées sur les façades et trois grands mâts aiguilles qui produiront divers éclairages selon les circonstances : plein feu, spectacle urbain ou veille.

SCHEMA :

PRINCIPES DE CONSTRUCTION ECLAIRAGE PUBLIC

Lumière principal d'ambiance (lanternes de grand style classique) : le trottoir parvis piéton et la voie dans son ensemble

Lumières secondaires d'accentuation (herse de 2 projecteurs directionnels de révolution intensive) :

les salons urbains

Option d'accentuation (projecteurs asymétriques extensifs) :

la façade urbaine

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur