En direct

Ligne Lyon-Turin : des normes anti-mafia pour les contrats de travaux italiens
Le tracé de la LGV Lyon-Turin - © © Groupe Moniteur

Ligne Lyon-Turin : des normes anti-mafia pour les contrats de travaux italiens

le 16/09/2016  |  EtatNormesImmobilierRéglementationTransports mécaniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Etat
Normes
Immobilier
Réglementation
Transports mécaniques
Valider

Les contrats nécessaires à la réalisation de la liaison ferroviaire Lyon-Turin seront soumis à des contrôles anti-mafia, a indiqué le gouvernement italien en approuvant le projet de loi sur cette liaison controversée.

Le conseil des ministres italien a approuvé jeudi 16 septembre le projet de loi visant à mettre en oeuvre l'accord conclu entre la France et l'Italie en février 2015 visant à percer un tunnel transfrontalier long de 57,5 km, selon un communiqué. Le gouvernement a également indiqué avoir approuvé le règlement des futurs contrats qui verra les normes anti-mafia, en vigueur en Italie pour tous les contrats publics, s'appliquer aux travaux de cette liaison ferroviaire.

Ces normes très strictes visent à empêcher toute main-mise de la criminalité organisée de type mafieux sur les appels d'offres et s'appliqueront aux contrats conclus par la société italo-française Telt, Tunnel Euralpin Lyon-Turin, maître d'oeuvre des travaux. Elles s'appliqueront aussi à tous les appels d'offres secondaires conclus par des sociétés sous contrat avec la Telt.

Son coût total, estimé à quelque 8,4 milliards d'euros, sera partagé par l'Union européenne, à hauteur de 40%, et par les deux pays. La clé de répartition de ces 60% restants s'établira à 42,1% pour la France et 57,9% pour l'Italie.

L'accord initial sur la construction de cette ligne ferroviaire à grande vitesse, combinant fret et trafic de voyageurs, remonte à 2001. Les travaux doivent débuter l'an prochain et la LGV entrer en service à l'horizon 2030.

Le projet se heurte cependant à l'hostilité des écologistes français et surtout italiens, qui le considèrent comme trop onéreux et nuisible à l'environnement.

Commentaires

Ligne Lyon-Turin : des normes anti-mafia pour les contrats de travaux italiens

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 07/2020

Voir

Guide pratique de l'AMO

Guide pratique de l'AMO

Date de parution : 07/2020

Voir

Fabriquer la ville durable

Fabriquer la ville durable

Date de parution : 06/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur